Partagez|
Courbettes et formalités [PV. Yahiro]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Siège de la Division 13

avatar
Mitsue Kyoraku

Messages : 73


Feuille de l'esprit
Level: 70
XP:
3613/10000  (3613/10000)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 13:36




Visite de courtoisie




Arrivée en grande pompe.


Je grogne légèrement : il fallait que, en tant que fille ainée – certainement future héritière, c’est ce que j’espère toujours - de la famille, je reste attachée à elle, et que je fasse nombre de choses inutiles pour eux, tel qu’amener un rapport inutile et stupide à la famille Kuchiki, pour un simple litige entre mon frère et un des nobles… Il avait encore du faire preuve de manque de civisme.

Je m’incline devant mon père, qui ne m’a pas entendu bien heureusement, et je sors du domaine, avec sous le bras de la paperasse… Et je suis à moitié ridicule, faisant pitié à voir, ma robe épaisse totalement blanche limitant mes mouvements – Elle était faite pour que je puisse m’entretenir avec le chef de famille sans problème – et m’empêchant donc de courir… Et je suis obligée de marcher, comme ça, et traverser la moitié de la Soul Society…

J’exagère un peu, leur domaine n’est pas si loin du notre, mais se déplacer ainsi pour un litige… Envoyer la seule fille de la famille dans ce domaine pour régler un problème… C’était presque une insulte, à la fois pour moi et pour eux, ce n’était même pas mon frère qui se déplaçait… Je suis sûre qu’il a refusé, c’est pour cette raison qu’ils m’envoient.

Le lâche… mais je ne pouvais en attendre mieux de lui, c’était un homme, après tout. Moi, je suis courageuse, je vais aller leur parler, et je vais tout leur expliquer… mais je n’essaierais même pas de le défendre, si jamais il voulait qu’on le défende, il n’avait qu’à venir lui-même.

J’arrive alors sur le domaine, et aussitôt, je me fais arrêter à l’entrée par une personne, qui me demande mon nom, et la raison de ma venue… Je le regarde de face, je fais une courbette – Chose dont j’ai l’habitude, car je dois faire ceci à chaque fois, ce qui devient un vrai réflexe. – puis je me présente

« - Kyoraku Mitsue, 13ème division, j’ai été envoyée par mes parents pour résoudre un litige qui aurait opposé mon frère à une personne de votre maison. »

Je lui montre le dossier, il l’attrape, le lit un moment, me surveillant tout de même du regard, il est très professionnel – Et tant mieux – Mais… Je n’aime pas son œil, car j’ai l’impression… Qu’il me mate plus qu’autre chose !

{Mitsue, tu deviens paranoïaque… C’est normal qu’il te regardes de la tête aux pieds, il ne faudrait pas que tu te balades avec une arme… Autre que ton Zanpakutô, bien sûr, car nous faisons partie de toi !}

{Un homme perverti n’apprécierait pas ainsi ta tenue, il est évident que tu as en face de toi un spécialiste en la matière, ait confiance en lui...}

Je n’ai pas confiance en les hommes. Je les déteste, c’est simple à comprendre, non ? Simplement car ils possèdent le « Sexe fort » ne les autorise pas à nous manquer de respect, à nous dénigrer et à nous manipuler ! Mais… Comme d’habitude, je m’emporte. Cependant, je demeure stoïque, et le garde me redonne mon dossier, et se pousse pour me laisser entrer.

Je passe alors l’entrée du domaine et me dirige vers le bâtiment principal, je toque à la porte, et j’attends, droite et fixe.

Codage ©Nuagia
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Maître du Jeu

Messages : 147


MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 13:37

Yahiro Kuchikihttp://images.worldofanime.com/t80/kdbnjohh_The%20Undertaker%203.pngBesoin d'une information sur ce PNJ ?.



Yahiro préparait tranquillement du thé, alors qu'il travaillait dans l'office familial. Il fallait dire que depuis que le faucheur avait exécuté ses deux parents, il était devenu craint. Yahiro avait perdu cette aura d'innocence malgré le sourire qu'il arborait, et ses intentions étaient devenus claires. Il voulait la tête de la famille et nul ne savait réellement pourquoi...
Les craintes et les doutes se cristallisaient tout autour de lui et il le savait...
C'est pourquoi il se coltinait les tâches ingrates aujourd'hui. Yahiro voulait montrer qu'il était toujours la personne de confiance qu'on connaissait... Simplement qu'il ne tolérait pas le moindre manquement à la loi. C'était un message à ses futurs adversaires pour leur dire que le menacer était dangereux.

En bref, les laissez choisir leur cauchemar était assez marrant.

Enfin. Là, Yahiro s'occupait des litiges entre les divers membres de la famille et les autres familles. Etrangement son nom tendait à mettre mal à l'aise ses interlocuteurs, en particulier ceux qui avaient commencé le litige. Ceux qui entrait dans la salle en élevant la voix se calmait d'un coup en voyant le prodige, la main dirigée vers eux. Son sourire ne trompait personne, vu que des éclairs crépitaient de ses doigts, signe qu'il s'apprêtait à tirer un coup de Hado... Et tout le monde savait que ses Hados étaient parmi les plus dangereux de la SS.

Toujours était-il qu'aujourd'hui, les litiges se réglaient à l'amiable. Personne ne hurlait... Et Yahiro appréciait son thé tranquillement, avec une tasse prête pour un potentiel compagnon.

Puis... Yahiro vit une jeune femme entrer dans son bureau avec des papiers. Il était évident à sa démarche qu'elle n'était pas habituée à cette tenue... Et son sabre indiquait clairement que c'était une shinigami.

"Bien... Mademoiselle veuillez prendre place."

Dit-il en indiquant un coussin. C'est alors que Yahiro baissa les yeux sur... Le papier de rendez-vous. Il était marqué que c'était un homme qui devait venir, mais... son rapport sur cet homme indiquait qu'il était propice à la fuite. Il était probable qu'il ait laissé le boulot à une membre féminine de sa famille...

"Ce serait bien que les gens admettent eux-même leur faute pour changer..."

Murmura-il en soupirant. Puis, il releva les yeux vers son interlocutrice et la regarda droit dans les yeux.

"Je vois que vous avez les papiers. Je vous en remercie. Si vous voulez une tasse de thé, vous pouvez vous servir. Ne vous inquiétez pas, je l'ai préparé moi-même... Je préfère m'occuper moi-même de ce genre de chose... Les domestiques ont autres choses à faire..."

Puis Yahiro, pointa son doigt sur le Zanpakuto de la demoiselle.

"La personne que vous représentez est-elle réellement assez puissante pour envoyer une shinigami faire son travail à sa place ? Tss... "

Fit le Lieutenant. Ses paroles étaient légèrement provocatrices dans la société actuelle, mais dans les limites tolérées. Restait à savoir comment son interlocutrice réagirait. Cela pouvait-être... Intéressant.


Dernière édition par Mdj / Pnj le Dim 15 Mar - 13:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Siège de la Division 13

avatar
Mitsue Kyoraku

Messages : 73


Feuille de l'esprit
Level: 70
XP:
3613/10000  (3613/10000)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 13:37




Visite de courtoisie




Excès de confiance.


Je n'en peux déjà plus, et je prend une profonde inspiration... Il semble vouloir que je parle franchement, à sa manière provocatrice, mais je prends malgré tout le temps de me servir une tasse de thé, essayant tant bien que mal de détendre mes muscles. Je recule alors, et je cherche un instant mes mots, en regardant la pièce rapidement.

« - J'ai deux choses importantes à vous dire... Tout d'abord, sur la raison de ma venue, ce sont mes parents qui ont choisi de m'envoyer plutôt que mon frère, tout simplement car lui c'est un homme... Ce qui me permet d'amener à la seconde chose : Mon frère, celui qui à commis ce litige, n'est un homme que parce qu'il à le sexe fort, et ne possède absolument aucune puissance ni influence... Mais je m'emporte, revenons-en à notre affaire... »

Je ne peux m'empêcher de sourire en prononçant ces phrases – que reste-t-il à faire, dans notre affaire ? Aborder quelques sujets de conversations, par rapport à la famille, signer des papiers, et je ne sais quelles autres formalités qui n'étaient bien utiles qu'à des grands nobles... Mais je ne vais pas non plus me plaindre, c'est la norme, celle qui différencie la noblesse des prolétaires, et qui fait que nous sommes mieux aptes à résoudre les conflits et les litiges ainsi...

{Okay, je savais que t'avais une mémoire séléctive, mais là... Eh oh, c'est le mec qui à buté ses propres parents ! Toc toc, y'a quelqu'un – autre que nous – dans ta caboche ?}

{Il serait fortuit que vos relations viennent à se dégrader, au point que vous vous retrouviez dans une telle situation... Vous devriez parler et faire la paix, il en va de ta survie.}

Ah, maintenant qu'ils le disent... C'est vrai qu'il ressemble un peu au mec qui à buté ses parents, ouais. Même beaucoup. Mais bon... Il avait peut-être de bonnes raisons, aussi, hein, je les conaissais pas personnellement... Et, bien qu'atroce, ce crime me semblait... étrangement pardonné, car je me sentais en confiance, peut-être avec un faux sentiment, devant son air calme. Je prends une gorgée de thé, bien que je n'apprécie pas cette boisson, c'est une formalité obligatoire au Seireitei... Je préférais de loin le Sake, mais la plupart des gens n'étaient pas d'accord avec moi.

« Et si, maintenant que cette affaire est résolue, je pouvais en apprendre plus sur ce dont tout le monde parle ? Car moi, je suis sûre de votre innocence ! »

J'ai du rajouter le derier bout de phrase un peu rapidement, afin qu'il n'ait pas de doutes et le mettre en confiance, et ça me fait rosir un peu d'avoir manqué de faire une aussi grave erreur – Je suis gênée d'un tel manque de noblesse, par la même occasion, l'agresser ainsi sur sa vie quotidienne... C'était bien aù-delà de ce que faisait normalement un noble.

Codage ©Nuagia
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Maître du Jeu

Messages : 147


MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 13:40

Yahiro Kuchikihttp://images.worldofanime.com/t80/kdbnjohh_The%20Undertaker%203.pngBesoin d'une information sur ce PNJ ?.



Yahiro apprécia la réaction de la jeune fille, qui se servit effectivement du thé... Première personne qui en prenait d'ailleurs.
Cette dernière ne s'était pas laissé démontée et avait ouvertement critiqué ses parents et son frère. Quelque chose d'impensable en temps normal... qui déclencha un rire chez le Shinigami.

"C'est exactement ce que je pense. Vous avez le pouvoir et j'espère qu'un jour, vous pourrez donnez des ordres à votre frère car vous méritez plus que lui l'autorité qui n'est normalement et étrangement donné qu'aux hommes... Ce qui est selon moi une bêtise vu que les femmes ont plus la tête sur les épaules que bien des hommes que je connais."

"Et si, maintenant que cette affaire est résolue, je pouvais en apprendre plus sur ce dont tout le monde parle ? Car moi, je suis sûre de votre innocence ! "

Yahiro faillit s'étouffer avec son thé. Alors celle là, il ne l'avait absolument pas vu venir. Mais toutefois il répondit avec un sourire.

"Vous êtes la première à me demander effectivement ce qui s'est passé..."

Il ferma les yeux... Et son sourire disparut. C'est comme s'il avait changé de visage.

"Mon père aimait prendre des servantes prolétaires, et les engrosser. Pour éviter qu'il y ait des bâtards... Il les empoisonnait et faisait disparaître leur corps en conservant une part de leur corps dans un bocal de formol. Lorsque j'ai lancé la perquisition dans notre demeure... Nous avons retrouvé près de deux cents bocaux... Soit au minimum 400 morts si l'on compte les frères et soeurs que je n'aurais jamais. Quand à ma mère... si au début elle était innocente, ces dernières années, elle aimait prendre des servantes pour les droguer et expérimenter divers poisons sur elles, afin de briser leur esprit.. Juste pour s'amuser."

Yahiro posa sa tasse.

"La raison pour laquelle je ne suis pas devenu comme eux, c'est parce que l'ancien chef de famille m'a appelé ici, ayant des doutes sur eux... Mais aucune preuve. Lors de sa mort, il m'a demandé de régler cette affaire. En tant que membre de leur lignée, je pouvais entrer chez moi et trouver les preuves légalement. J'ai alors contacté mon unité, et interpellez mon père et ma mère. En vertu des pouvoirs qui m'était alors conféré... Je les ai exécuté, et non tué. "

Yahiro reprit son sourire.

"C'est pour cela que que je suis "innocent". Je n'ai fait qu'accomplir la justice... Ce n'est pas parce qu'une personne est prolétaire, pauvre, qu'elle n'en reste pas moins une personne. De même pour les riches. Ce ne sont pas des dieux, et en accomplissant la justice pour mes parents, je leur ai envoyé un message clair. Je me fiche des lignées."

Puis le Faucheur vit l'expression de la jeune femme et comprit qu'elle devait avoir une mauvaise image d'elle.

"Mais je ne tue pas par plaisir. Ce n'était que la sentence applicable en l'espèce. Donc détendez vous. En plus vous êtes une collègue... Quelle division ? Avec ce kimono blanc je ne sais où vous êtes. Au passage, appelez moi Yahiro."


Dernière édition par Mdj / Pnj le Dim 15 Mar - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Siège de la Division 13

avatar
Mitsue Kyoraku

Messages : 73


Feuille de l'esprit
Level: 70
XP:
3613/10000  (3613/10000)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 13:41




Visite de courtoisie




Situation embarassante.


Je suis qu’une abrutie… Je fais de mon mieux pour ne pas rougir tellement je suis gênée… Je n’avais pas réussi à me défaire de son image d’homme avant de lui parler, et encore une fois, j’avais prononcé des paroles par pure haine… Que je suis stupide ! Mais… Ce n’est pas une raison pour m’apitoyer, c’est déjà trop tard.

Je me détend alors un peu – tout du moins, j’essaie - je savais bien que je n’avais pas à douter de lui… Après tout, il m’accueille et me propose du thé, sans même chercher à s’interroger ou à m’interroger… Et je peux remarquer que lui aussi, il semblait avoir eu des problèmes avec sa famille, ce qui me fit sourire.

« - Je fais partie de la 13ème division, mais… Rien de bien important, je ne suis qu’une 3ème siège. »

{Tu pourrais juste… Je sais pas moi, t’excuser, ça te viendrais pas à l’idée ? Après tout ce que tu lui fais subir, tu lui poses des questions indiscrètes, tu le juges… Et lui il te réponds, la moindre des choses serait de t’excuser.}

{Ne soit pas médisante, tu sais bien que c’est plus fort qu’elle… Mais ça ne l’empêche pas de s’excuser, je suis d’accord. Et heureusement que l’autre personne ne te l’aies pas fait remarquer, sinon, je ne préfère pas penser à ce qui se serait passé}

Je déglutis… J’étais vraiment allé trop loin, et en pas longtemps… Mais où avais-je la tête ? J’ai passé mes problèmes personnels et familiaux au premier plan… Quelque chose qu’il ne faut surtout pas faire quand on est face à un autre noble, mais… Il n’avait pas l’air d’être comme les autres, moins… Strict sur les traditions – Mais pas sur les lois, à ce qu’il dit. -

« Et, avant de passer à autre chose, désolée si je vous ai blessé ou quoi que ce soit. Je… Je ne pensais pas à mal, mais je n’ai pas réfléchi et je ne me suis pas demandé si… Enfin… j’espère que vous – que tu m’en excuseras… »

Je baisse un peu la tête, de honte, et j’essaie de me calmer – Je ne suis vraiment pas présentable ainsi, mais c’est de plus en plus difficile, loin de l’alcool, d’assumer ses problèmes… Mais, si j’en croyais ce que je sais, il faudrait que j’arrête de boire pour pouvoir un jour devenir capitaine… Et puis, je suis beaucoup moins libre, en ce moment…

« Et toi, dans quelle division es-tu ? »

Cette question était un peu sortie par réflexe, pour changer l’atmosphère, essayer de détourner le sujet ou je ne sais trop quoi… J’oublie tout mon enseignement lorsque je suis en panique, oui, et du coup, je retourne à ma vraie nature… Ce qui n’est pas celle qu’on veut en général montrer. Je remonte un peu la tête et je tente un regard timide vers Yahiro

Codage ©Nuagia
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Maître du Jeu

Messages : 147


MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 13:50

Yahiro Kuchikihttp://images.worldofanime.com/t80/kdbnjohh_The%20Undertaker%203.pngBesoin d'une information sur ce PNJ ?.



Yahiro vit la jeune fille être troublée... Mais il se méprit sur la cause. Il fallait dire qu'il ne connaissait pas encore tout les membres du Gotei 13. C'est pourquoi il pensait que c'était simplement la réputation de sa famille qui lui faisait peur. Il fallait dire qu'entre Byakuya, prêt à tuer sa "soeur", et le vioque à la tête de la 6ème qui enchaînait les exécutions... Sans compter lui-même qui avait exécuté ses propres parents... La famille Kuchiki avait désormais la réputation d'être sans pitié, et même d'être presque la loi.
C'est la raison pour laquelle il devait obtenir la tête de la famille... Afin d'avoir le pouvoir que donne cette réputation et montrer un nouvel exemple.

C'est alors, que légèrement perdu dans ses pensées, Yahiro entendit la jeune fille... S'excuser ? Il était vrai que les deux n'avaient pas vraiment été protocolaires durant cette rencontre.

"Si quelqu'un doit s'excuser, c'est plutôt moi. J'ai critiqué devant vous les décisions de votre famille... Considérons que nous sommes quittes voulez-vous ?"

Fit-il en souriant.. Tout en se grattant le menton.

/La 13ème hein ? C'est toujours intéressant d'avoir des contacts supplémentaires./

"Il me semble que je doive me présenter également... Yahiro Kuchiki, Lieutenant de la 5ème division... Et je pense que vous avez largement les capacités d'un lieutenant mademoiselle... Votre aura l'indique clairement, et j'espère que vos supérieurs vous reonnaîtront à votre mesure. Le cas échéant... Je pourrais parler de vous au Capitaine de ma division. Ce que l'on cherche chez nous, c'est les capacités, et non la force."

Yahiro sortit une lettre de sous son bureau... Une lettre avec ses coordonnés. Il en donnait aux shinigamis qui semblaient partager son point de vue sur les traditions et la nécessité de changer la Soul Society.
Avant qu'il ne se souvienne enfin de quelque chose.

"Mitsue Kyoraku, 3ème siège de la 13ème division... Et qui déteste les hommes."

Le faucheur baissa la tête devant elle. Il avait déjà entendu parler de la jeune fille qui mine de rien parlait beaucoup quand elle avait bu.

"Je m'excuse encore une fois si je vous ai intimidé, de par les choses que l'on dit sur moi, ou mon comportement."

Yahiro se toucha le crâne. L'air désolé.

"Si vous le souhaitez, vous pouvez partir maintenant si ma présence vous gêne... Je n'ai guère l'intention de retenir quelqu'un mal à l'aise en ma présence, hormis c'est un interrogatoire... Ce qui n'est pas le cas ici. Toutefois, je préviens... Je n'ai pas de saké, mon corps le digère mal."


Dernière édition par Mdj / Pnj le Dim 15 Mar - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Siège de la Division 13

avatar
Mitsue Kyoraku

Messages : 73


Feuille de l'esprit
Level: 70
XP:
3613/10000  (3613/10000)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 13:51




Visite de courtoisie




personnalité à contresens, ou effort sincère ?


Deux choses dans son discours me marquent alors… Il fait le lien avec mon malaise et l’alcool. Et puis… Il en savait beaucoup sur moi. Cela était loin d’être surprenant – Après tout, j’avais tendance à beaucoup parler, mais même…  C’est tout de même gênant de se le voir dire en face. Non, les Zanpakutôs, ne dites rien, sinon je risque de mourir sur place…

Je nie un peu de la tête, et je reprends mon air sérieux. Je laisse une dizaine de secondes passer, puis, un peu vexée du fait qu’il me provoque visiblement, avec cette lettre… Et sa proposition, qui, même s’il ne le savait pas, était à la limite de l’insultant par rapport à ce que je voulais devenir… Je prends une profonde inspiration.

« - Je suis au regret de devoir décliner votre proposition, car moi, je n’aspire pas à rester… Etant donné qu’en tant que capitaine, je risque de ne plus pouvoir passer du temps sur terre – à mon plus grand regret – je compte bien prendre la tête des opérations stratégiques. Et si je ne me trompe pas… Votre capitaine est celui qui a refusé ma promotion. Tout simplement car j’ai donné une correction à mon frère. »

Je ne peux m’empêcher de raviver ces vieilles blessures… De plus d’une centaine d’années. C’est de là que tout est parti, et je reste malgré tout calme, pour une fois… Calme, ou énervée, je ne sais pas, j’ai l’impression… je me sens plus dégoûtée qu’autre chose, en fait.

{Mais… Pourquoi ne lui dis-tu pas la vérité ? Après tout… Tu nous as appelé pour la première fois ce jour-là… Bon, d’accord, tu n’avais pas moyen de gagner sinon, mais, était-ce obligatoire de faire appel à nous ? Tu aurais dû laisser…}

{Mesdames ! Cessons de rappeler le passé… Après-tout, il fallait enseigner une leçon à cet orgueilleux jeune homme, qui ne savait pas se comporter !...}

Et voilà que les deux s’engueulent… Je ne pensais même pas que c’était possible que deux esprits de Zanpakutô soient d’accord, et je laissais échapper un début de rire étouffé...

 « - Et, à propos de l’alcool, ne vous inquiétez pas, je dois m’entraîner à ne plus boire, si jamais un jour j’aspire à commander une division… Le pire sera surtout de devoir… Faire confiance à des hommes. Enfin… ça à l’air de s’améliorer, même si la plupart restent toujours aussi… Invivables. Mais bon, j’espère pouvoir vous faire confiance… Et si jamais cela ne vous gêne pas, j’essaierais de ne pas être trop agressive ou mal-à-l’aise en votre présence.»

Qu’est-ce qui me pousse à parler comme ça… Eh bien, c’est assez simple, mes parents, mon Zanpakutô, tout. Ils essaient de me faire oublier ces moments, et de me redonner fois en les hommes… Avec ceux que j’ai pu voir, jusqu’à maintenant ? Entre les nobles, qui ne savent que critiquer en restant assis sur leur chaise, et les vulgaires soldats, qui passent leur temps dans les bars à draguer les filles… Tsk… Je reprends alors mon air un peu plus sérieux… J’espère juste qu’il ne va pas penser que je suis lunatique à cause de ça.


Codage ©Nuagia
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Maître du Jeu

Messages : 147


MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 14:09

Yahiro Kuchikihttp://images.worldofanime.com/t80/kdbnjohh_The%20Undertaker%203.pngBesoin d'une information sur ce PNJ ?.



/Note personnelle : Coller une baffe au Capitaine Masa./

Yahiro toussota, gêné.

"Vous m'en voyez désolé. Je n'étais pas au courant de votre différent avec le Capitaine, sinon, je ne vous aurais pas proposer mon aide ainsi."

Le lieutenant pris un air affligé et désolé. Dommage, cela semblait une bonne alliée... Et heureusement, elle n'était pas devenue son ennemie malgré ses paroles maladroites.

"Bon... Et bien... Je vous souhaite bien du courage pour votre rêve. J'imagine que votre famille n'aura d'autres choix que de reconnaître votre valeur ensuite."

Le faucheur lit toute la paperasse. Ca allait lui prendre du temps de régler tout cela.

"Je vais vous raccompagner. Notre petite discussion m'a permis de me reposer un peu de toute cette paperasse..."

Fit le jeune homme, en se levant la mine fatiguée. Son visage laissait passer les longues nuits à travailler pour la famille et le boulot en retard que laissait Masa...
Bref, beaucoup de taff, expliquant qu'il pourrait être actionnaire dans les compagnies de cafés...

[HRP] DSL pas d'inspiration.]


Dernière édition par Mdj / Pnj le Dim 15 Mar - 14:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Siège de la Division 13

avatar
Mitsue Kyoraku

Messages : 73


Feuille de l'esprit
Level: 70
XP:
3613/10000  (3613/10000)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 14:10




Visite de courtoisie




Un… Au revoir ?


Je ne savais pas trop quoi dire… Cette discussion aura vite mal tournée, et je me trouve un peu penaude, maintenant… ça c’était vraiment moins bien passé que ce que j’espérais… En même temps, je ne m’attendais pas à répandre ma vie comme ça, mais après une semaine d’abstention à la boisson… Fallait bien que ça sorte un jour ou l’autre.

Je regardais un instant son visage, pour vraiment voir celui à qui j’avais parlé – Je n’aime pas normalement faire des fixations sur les visages masculins, je pense que vous comprenez pourquoi, mais je me rends alors compte que… Bah déjà qu’il a l’air à moitié mort. J’en déduis donc ce qu’il faut – Qu’il avait trop de travail à cause d’une certaine personne, mais je ravale mes paroles.

{Hey… Tu vas pas te débattre ? Te mettre à hurler ? Te casser en courant ? Mais… T’es malade ? Ça va pas bien ? T’es… amoureuse ?}

{Silence ! Nous allons encore la gêner, cela fait déjà bien trop longtemps que nous sommes devenus des obstacles à son épanouissement…}

{Mon œil, ouais ! Tu dis ça car tu sais déjà de quoi il en ressort, et t’as pas envie qu’elle se casse !}

Et voilà qu’ils se battaient encore… C’est fou, mais je suis le seul sujet sur lequel ils peuvent s’engueuler. Et après, on se demande pourquoi je suis souvent à bout de nerfs… Ils n’arrêtent jamais de parler, et ça finit par donner vraiment mal au crâne à force.

Je commence à marcher en direction de la sortie du domaine, sans rien dire, ne tentant que des regards timides, et me concentrant à mon maximum pour me persuader que cet homme ne représente ni un danger imminent, ni un mauvais souvenir… La plus grande difficulté est d’être proche de lui, et dans un tel silence.

Arrivée non loin de la grande porte, je lui jette un regard, me tournant presque vers lui, et je regarde aux alentours. Ce que je cherche ? Je ne sais pas, mais déjà… Le gardien, je ne l’aime pas, depuis qu’il m’a maté à mon entrée, et je suis donc méfiante, préférant parler à mi-voix… Sans raison vraiment valable, ce que mes Zanpakutôs s’obstinent à me répéter… Pour s’engueuler encore une fois.

{Mais… C’est quoi cette manière de parler ? tu t’es pas cassé la voix en trois secondes, quand même ! T’es une fille, pour l’amour de dieu, sois en fière, laisse sortir ta voix !}

{Laisse-la donc faire comme elle veut ! Si ça se trouve, ce gardien est ici pour ramener tout ce qu’il entend au grand patron…}

{Peut-être, et alors ? ils ne font que partir !  Et… Et ça donne un tout autre sens à la scène ! Mais… Est-ce que ça serait possible que… En fait, tu veux la caser ! Mais il est passé où, monsieur « Elle se case si elle veut ? »}

{…} (ceci ne compte pas comme un mot.)

« - Bon… Eh bien… Il est temps que je parte… Enfin, je suppose… Merci de l’accueil, en tout cas.»

Et là, je ne sais pas trop quoi faire… Partir, au risque de le vexer et de faire une bêtise ? Rester ici, bien que ça ne serve à rien et que ça rende la situation vachement ambiguë ? Je suis sûre que ce gros porc de garde, il s’imagine des trucs…

Codage ©Nuagia
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Maître du Jeu

Messages : 147


MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 14:11

Yahiro Kuchikihttp://images.worldofanime.com/t80/kdbnjohh_The%20Undertaker%203.pngBesoin d'une information sur ce PNJ ?.



Et pendant que Yahiro raccompagnait la jeune femme...

(Nan mais c'est qui cette fille pour embêter MON Yahiro !)

Le Faucheur soupira. Il savait qu'il avait l'un des zanpakutos les plus dociles et puissants (chose rare), mais elle avait quand même ses défauts. Entre autre, si Yahiro se comportait de manière autre que normal avec une fille ou vice-versa, elle foutait le dawa dans sa tête.

(C'est à ces moments que je regrette de ne pas pouvoir te sortir réellement, sous ta vraie forme pour que tu puisses te promener. Tu verrais que les femmes ne sont pas toutes comme ma mère ou les commères du clan.)

(Bah n'empêches que te voir raccompagner une jeune fille, aussi jolie, et bien habillée ça va faire jaser)

Le visage de Yahiro se figea un instant. Hé merde, il y avait pas pensé... Tellement habitué à s'adresser aux gens en les traitant comme ils sont, il en oubliait les apparences.

(Tu crois que ... ?)

(Bordel, Yahi, tu es sous les projecteurs en ce moment. Une des raisons pour lesquelles t'es dans ce trou au lieu de créer des techniques de Hado comme on les aime, c'est pour éviter ce genre de commérage.)

(Tu veux dire qu'on va croire que je suis méchant avec les femmes ?)

(Non, par contre on risque de...)

"« - Bon… Eh bien… Il est temps que je parte… Enfin, je suppose… Merci de l’accueil, en tout cas.»"

"J'espère avoir le plaisir de vous revoir."

Fit le Faucheur avec un grand sourire... Alors que l'incarnation de son Zanpakuto, dans son monde intérieur... Se faisait un putain de facepalm.

(Le con... Bravo 10/10 : tout le monde va croire que tu dragues la gamine maintenant.)

Deuxième coup mental chez Yahiro.

(Meeeeerde.)

Et c'est ainsi que rentrant dans son office... Le lieutenant rosit. ARRGGHH la situation gênante et imprévue !
Restait plus qu'à voir ce que cela allait donner au repas du soir car s'il essayait de démentir maintenant.. .Cela aurait l'effet inverse.


Dernière édition par Mdj / Pnj le Dim 15 Mar - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Siège de la Division 13

avatar
Mitsue Kyoraku

Messages : 73


Feuille de l'esprit
Level: 70
XP:
3613/10000  (3613/10000)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 14:11




Visite de courtoisie




Un… Au revoir ?


Je suis un peu… confuse, sur le coup. Je veux dire, ce n’est pas un problème d’avoir eu une discussion courtoise avec une personne – Et c’est même sympathique d’avoir pu parler de choses qui changent un peu et qui sont plus personnelles… Même si maintenant, je sens que ça va barder pour lui, et tant mieux !

{Hey, t’en penses quoi, toi, on lui met sous le nez la connerie qu’elle a faite, ou on attend que quelqu’un le fasse ? ça pourrait être drôle de voir sa réaction…}

{Ne nous gâchons pas le plaisir, ma chère, il serait fort incommodant de la voir se sentir ridicule en plein public… Attendons de voir comment est-ce qu’une personne qui lui est proche pourrait provoquer comme réaction.}

… J’ai quand même bien envie de leur demander de quoi ils parlent, les deux, car ça ne me semble pas nette, leur manigance… Je veux dire, c’est presque s’ils sont en train de me faire remarquer que j’ai oublié un truc important ou… Je ne vois pas quoi. Je check rapidement dans ma tête – Sous-vêtements, j’ai, robe, j’ai, épée, j’ai, bracelet, j’ai,  antalgiques, j’ai… Non, je vois vraiment pas.

Je décide, avant de rentrer dans la demeure, d’aller chez moi pour enlever une couche de vêtements – C’est qu’on étouffe, en plus, là-dedans ! Bon, il n’empêche que je me retrouve donc dans mon habit plus normal – Mon Yukata vert, qui est forcément bien plus confortable, tout en restant dans la catégorie officielle…

Je passe donc le pas de la porte, et je vais en direction du salon, où je suis sûre de trouver mon frère – seul en train de plancher sur la paperasse familiale, je pense. -  et je ne me trompe d’ailleurs pas. Il est là, assis à la table, et s’arrache presque les cheveux… Il faut dire qu’il a passé un marché qui n’était vraiment pas en sa faveur, avec les parents.

« -Frère. Il semblerait qu’il y ait un petit détail que vous eussiez à résoudre dans un entretien direct avec Ya… Monsieur Kuchiki. »

Il lève alors les yeux de ses papiers, et me regarde, avec un air ahuri qui me donne envie d’éclater de rire, mais je me retiens, et je me contente de simplement garder mon air sérieux que j’ai l’habitude d’avoir. Il reprend alors un peu confiance, et me regard, avec un sourire provocateur aux lèvres.

« - Bah, au moins je t’aurais permis de profiter un peu… Tu ne voudrais pas y retourner à ma place ? Comme ça, tu pourrais passer plus de temps près de lui… »

Aussitôt, je rougis. D’un seul coup. Je craque donc mes poings, alors que dans mon monde intérieur, j’entends des rires… Et même celui de mon côté noble. J’aimerais tellement le frapper en ce moment mais… Je devais me calmer. Après tout, de quoi aurais-je l’air ?

{Eh bien, on dirait que ton plan de faire croire aux gens que tu n’haï s plus les hommes a marché, et encore plus que ce que tu avais prévu ! Félicitations ! Du coup… Tu préfères qu’on t’appelle encore Kyoraku, ou tu veux changer de nom tout de suite ?}

{Je dois admettre que c’était cruel. Mais… la cruauté a du bon, on ne peut pas dire le contraire ! Et puis, ce n’est rien de plus qu’une méchante rumeur, qui sera tarie d’ici… Allez, un mois tout au plus…}

Une rumeur, oui, mais qui me donnait un coup très violent dans mon égo… Et pas que. Je veux dire…Je connais mes parents, ils vont se faire des idées, et puis moi, je ne vais pas pouvoir me défendre… C’est vraiment la galère. Je ferais mieux de disparaître pour le prochain mois ou deux… Oui, voilà, c’est la bonne chose à faire.

Codage ©Nuagia
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Maître du Jeu

Messages : 147


MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 14:14

Yahiro Kuchikihttp://images.worldofanime.com/t80/kdbnjohh_The%20Undertaker%203.pngBesoin d'une information sur ce PNJ ?.



De son côté, pour Yahiro, la situation était pas mieux... Mais dans un genre bien différent.
Désormais à chaque fois qu'il passait dans un couloir, l'aura de crainte qui s'était instauré depuis quelque temps... Etait remplacé par des rires et des sourires étouffés... qui semblaient corroborés par un Faucheur rosissant par moment. ARRGH!
Il était dans son bureau, censé pouvoir réfléchir normalement à la marche à suivre des professeurs...
Mais il ne pouvait penser qu'à une jeune femme qui semblait à la fois sûre d'elle et téméraire... tout en étant parfois troublée par ce qu'elle disait et réfléchie. Cette... ambiguïté renforçait l'excellente impression qu'avait eu Yahiro de la posture de la jeune femme qui était entré...
Merde...
Le Faucheur se prit la tête dans la main, tout en écoutant les battements de son coeur.

"Hé chier... Pourquoi maintenant ?"

Fit le Faucher... Qui aurait plutôt voulu dire "Pourquoi elle ?" Car... Il soupçonnait désormais que la haine des hommes de la jeune femme... Cachait autre chose.
Le lieutenant n'était pas ignorant de ce genre de chose et ne les condamnait pas. Ce n'était pas illégal, mais seulement immoral pour les membres respectables du Seireitei...
Mais bon.
Toujours était-il que désormais, la rumeur allait de bon train que lui et Mitsue était proche... Alors que le Lieutenant redoutait au fond de son coeur que cela ne soit jamais le cas.
Alors pour noyer sa peine, il ne prit pas de l'alcool.
Il prit un pinceau et de l'encre... Avant de se noyer dans le travail. Avec un peu de chance, les chiffres et les lettres parviendraient à la lui faire oublier ?


Dernière édition par Mdj / Pnj le Dim 15 Mar - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Maître du Jeu

Messages : 147


MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro] Ven 13 Mar - 14:22




Rôliste : Mitsue Kyoraku

Récompense générale


XP de base pour le RP :
100 xp

Bonus construction et cohérence:
50 xp



Récompense pour le contenu


Nombre de mots :
3232 - (225 x 6) 1350 = 1882

Xp par mots supplémentaire :
0.5 x 1882 = 941 xp


Sous-total :
100 + 50 + 941 = 1091 xp


Bonus/Malus individuel


Bonus :
aucun

Malus :
aucun


Total :
 1091 + 0 - 0 = 1091 xp







Rôliste : Yahiro Kuchiki

Récompense générale


XP de base pour le RP :
100 xp

Bonus construction et cohérence:
0 xp



Récompense pour le contenu


Nombre de mots :
2185 - (225 x 6) 1350 = 835 xp

Xp par mots supplémentaire :
0.5 x 835 = 417 xp


Sous-total :
100 + 0 + 417 = 517 xp


Bonus/Malus individuel


Bonus :
aucun

Malus :
aucun


Total :
 417 + 0 - 0 = 417 xp

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Courbettes et formalités [PV. Yahiro]

Revenir en haut Aller en bas
Courbettes et formalités [PV. Yahiro]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires-
» rp - formulaire de régularisation d'un sans papier
» Demandes de GM et autres formalités
» Soirée mondaine, soirée mortelle [Armando, Elix, Veronica] [09/03/42]
» Aux Capitaines: Formalités et demandes d'accostage aux ports
» Yahiro Takishima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Soul Of Eternity :: Soul Society :: Seireitei :: Secteur Sud-Est-