Partagez|
Entraînement N°5 — Never fast enough... (Perfection du Hohö)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Vizard

avatar
Suru Izunari

Messages : 55


Feuille de l'esprit
Level: 72
XP:
7210/10800  (7210/10800)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Entraînement N°5 — Never fast enough... (Perfection du Hohö) Dim 27 Déc - 5:11






« Le plus difficile en littérature, c'est de savoir quoi ne pas dire. »
Gustave Flaubert









♣ ♢ ♠ ♡

Le givre n'a visiblement pas stoppé ses violentes emplettes improvisées, autour du petit lac dans lequel j'ai l'habitude de venir courir. Mon Zanpakuto attaché à mon sac de poids pour me redonner une vitesse normale -évidemment, cela s'accompagnait de léger poids en guise de genouillères, sinon ça n'aurait pas suffit- me donnait une certaine confiance, autre que celle de constater que mes doigts mêlés de rouge et de violets ne tombaient pas d'eux-mêmes. Le sol frais contrastait avec le levé du jour, une brume assez épaisse effleurant l'herbe gelée tout autour du petit chemin de terre périphérique au lac.

Parvenant tant bien que mal à conserver une allure de marche stable, mes baskets s'approchaient de la masse marron qui constituait mon sentier de terre qui me servirait de route. L'eau paraissait gelée, assez peu profondément. Ça pourrait être assez dangereux de tomber là-dedans. Pas que je ne sois frileuse, non, mais, un peu, tout de même…  Je démarrais ainsi un petit tour à course normale, mes trente kilos sur le dos. Vous pouvez me dire que ce n'est pas beaucoup, et c'est certainement vrai, cependant, ça me déséquilibre suffisamment pour travailler mes appuis, et c'est exactement ce qu'il me faut.

En m'étirant, je refaisais rapidement les lacets de mes chaussures adaptées à la course, en rajustant mon legging, tirant légèrement sur mon débardeur pour le remettre en place, en ouvrant ma veste pour éviter d'avoir à le faire quelques instants après. La fraîcheur parcourant le tissu plus léger de l'épaisseur du dessous me fit frissonner alors que je m'élançais, mes pensées complètement absorbées par une œuvre d'un polonais, que j'ai lue il y a peu.

Au second tour, après environs cinq-cents mètres de course, je me reprenais un peu pour me concentrer, de façon à trouver le bon équilibre et trouver des appuis plus solide sur un sol qui devenait de plus en plus glissant avec le lever du soleil, mêlant givre et boue, me poussant à adapter mes pas à différents milieux en fonction du positionnement de l'ombre et de la trajectoire de l'astre rouge. Tantôt, le poids ne me faisait plus fléchir, et je pouvais me déplacer en Shunpo sur de courtes distances, mon cœur commençant à se faire à l'effort, offrant plus à mes muscles, mon Reiatsu se chargeant de remplir les lacunes.

A chaque changement d'allure, je pouvais sentir mes appuis se faire un peu plus maladroit. Soit je me freinais trop, soit je me déséquilibrais en ne prenant pas assez en compte les conditions m'entourant. Il fallait que je me concentre plus… Cependant, hors de question d'utiliser mon Bankai pour mieux situer les choses autour de moi. N'importe qui pourrait le voir d'ici, et il n'est pas dans mon intérêt qu'on le découvre. C'est donc sur mon masque de Hollow que j'ai finis par me rabattre.

Dans un premier temps, c'était une catastrophe de gérer une telle vitesse dès le matin avec des conditions de courses assez mauvaises. Je glissais à chaque fois que je reprenais appuis au sol, des dizaines de mètres plus loin, créant d'importants dégâts à ce pauvre sentier qui devenait de plus en plus escarpé. La fluidité de mes pas me semblait difficile à gérer, de par le poids que je transportais. Mais j'étais bien consciente que si j'arrivais à être précise sur un appui à vitesse et charge maximale, une fois sans la moindre contrainte, je n'en serais que plus rapide et plus précise dans mes déplacements. Et je le sens. Je peux encore améliorer ma posture, rendre plus fluide mes bonds, mes atterrissages, mes écarts de bras, de jambe…

D'un coup brusque, je m'arrête, mon masque disparaissant, trop concentrée sur un détail précis, j'en ai oubliée de contrôler mon atterrissage, à l'horizontal sur un arbre. J'ai cependant été satisfaite de voir que un, mes cheveux attachés en queue de cheval ne trempent pas dans la boue alors que je suis assez proche du sol, et deux, que je ne l'ai absolument pas endommagé, ce qui veut dire que mon déplacement était parfait ! Un sourire joyeux naissait à mon visage, alors que d'un appui je me laissais apparaître plus loin à la verticale, une trace de quelques centimètres visibles dans la boue. Quelques centimètres ! Avec des poids ! Toute contente, je revenais à mon point de départ en m'étirant avant de retirer les poids doucement, mon corps semblant flotter un instant, un petit "boom" se faisant entendre alors que je les laissais tomber au sol, rajustant mon Zanpakuto par la suite, alors que je donnais de petits coups dans le vide pour me dégourdir avant d'enfiler mon masque, m'élançant d'un pas en avant pour me poser à l'autre rive, en clignant des yeux face au fait accompli.

Aucune trace, rien, un déplacement parfait, presque instantané. Je ne sentais presque plus l'air se fendre, son mouvement se produisant après mon passage, finalement. Souriante, je me laissais perdre dans la petite forêt environnante, de Shunpo en Shunpo. Esquiver les obstacles me parait toujours un effort à faire, mais il y a quelques mois, modifier mes trajectoires tout en me déplaçant m'était impossible, maintenant, ça commençait à me sembler assez naturel, et mes appuis me permettaient de repartir aussitôt dans un autre sens dans le besoin de faire un angle trop important pour un Shunpo, ou jusqu'à ce que je sois obligée de poser un pieds à terre.

Sur le retour, j'ai pris temps de marcher pour détendre mes muscles et mon cœur qui se sont emballés, après avoir fait disparaître mon masque. Tant que possible, j'essaye de faire des étirements. J'ai l'impression de n'en ressortir que du bénéfique, de mes entraînements, et il m'importe de continuer de travailler, le plus tôt possible sera le mieux d'ailleurs. La pluie commence à tomber. Tant mieux, ça redonneras du niveau au sentier que j'ai défoncé à coup de chaussures. Gentiment, je reprends mon sac de poids, rajoutant dans celui-ci ceux posés à mes jambes, au passage, avant de reprendre route, bientôt trempée par la pluie abondante qui noyait le soleil par des nuages épais. Ca ne m'empêche pas d'être cependant de bonne humeur, et assez fière de moi.

Une demi-heure de marche, et j'étais rentrée. Mon dévolu c'est d'abord jeté sur une bouteille d'eau, que j'ai descendu au quart d'un coup, puis sur quelques petits gâteaux alors que j'allais me nicher sous la douche pour me décrasser, plein d'idées en tête pour poursuivre dans la lignée. Il faudrait que je questionne Mumei, voir si je ne peux pas utiliser Kuroi Kyuu autrement, pour contrôler les courbatures, la fréquence cardiaque, et j'en passe… Enfin. Dix-heures trente ayant sonné, mes cheveux finissaient de sécher dans une serviette, alors qu'enroulée dans un plaid, je travaillais sur une nouvelle, assise sur mon bureau, une tasse de thé à ma droite, mes lunettes sur le nez.














Revenir en haut Aller en bas


avatar
Maître du Jeu

Messages : 147


MessageSujet: Re: Entraînement N°5 — Never fast enough... (Perfection du Hohö) Mer 6 Jan - 11:54




Rôliste : Suru Izunari

Récompense générale


XP de base pour le RP :
100 xp

Bonus construction:
50/50 xp

Bonus cohérence:
50/50 xp


Récompense pour le contenu


Nombre de mots :
1138 - (225 x 1) = 913

Xp par mots supplémentaire :
0.5 x 913 = 456 xp


Sous-total :
100 + 50 + 50 + 456 = 656xp


Bonus/Malus individuel


Bonus :
Pour ? raison = ? xp

Malus :
Pour ? raison = ? xp


Total :
656 + 0 - 0 = 656 xp

656 XP

Revenir en haut Aller en bas
Entraînement N°5 — Never fast enough... (Perfection du Hohö)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires-
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Soul Of Eternity :: Monde des Humains :: Le reste du monde :: Alentours de Karakura-