Partagez|
La capitulation ou la mort, tel est ton destin.Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Capitaine de la Division 11

avatar
Marek Khonsou

Age : 23
Messages : 53

Avatar : Capitaine Tyranique

Sanctions : Ban Def


Feuille de l'esprit
Level: 71
XP:
8929/10400  (8929/10400)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: La capitulation ou la mort, tel est ton destin. Mer 13 Jan - 22:18

Cela faisant une semaine que je n'avais pas revu Rheena depuis ce qu'il s'est passé chez moi... J'ai été stupide, je n'aurais pas du ressentir quoi que ce soit. Comme a mon habitude, j'aurais du rester de glace. Pourquoi, ce qu'il s'était passer, je ne peux pas le lié. Cependant, si cela m'avais soulagé l'espace d'un instant... Je sentais cette boule au ventre.

Je sentais toute cette culpabilité... Satsuki... Elle aurait du resté la seule pour moi. Pour toujours et a jamais, je refusais d'avoir la moindre envie. Je refusais de céder a n'importe quel type de tentation. Par delà la mort de ma bien aimé, mes lèvres aurait du resté sienne pour l'éternité... Elle était la seule que j'ai aimé, la seul dont jamais je ne me lassais de sentir l'odeur. S'il est vrai que l'amour rend aveugle, alors j'étais aveugle tout comme elle l'était.

J'ai été faible... Elle n'est même plus la dernière que j'ai embrassé... Je ne parvenais que difficilement a resté de marbre et a gardé mon calme habituel. J'avais simplement envie de m'arraché le cœur pour ne pas avoir su gardé mon serment de fidélité a son égard. Pourtant... Je ne peux pas l'expliqué pourquoi.

Lorsque je suis au fond de moi triste de ma culpabilité, c'est dans la chaleur de Rheena que j'aimerais trouvé un peu de réconfort. Et a chaque fois, je ne peux pas m'empêcher de mourir de ne pouvoir pas m'empêcher de ressentir ce besoin.

Je me rendais dans le monde des humains afin de m’apaiser. Cela serait aussi l'occasion de me rendre un peu sur le terrain, peut-être que ça me ferais du bien d'arrêté de pensé a mon amour perdu et a mon amour naissant.

Je me rendais dans le monde des humains, cependant je ne tardais pas a sentir un réastu.... C'étais faible, cependant je reconnaîtrais sans aucune difficulté la présence d'un Hollow:

- ... Pauvre fou, ne sais-tu donc pas a qui tu a affaire pour osé ne pas encore fuit?... Cependant, tu a raté ta chance. Je te laisse environs dix seconde pour te présenté a moi, alors le Kenpachi décidera ce qu'il fera de toi.

Je n'avais pas encore décidé ce que j'allais faire de ce Hollow, mais qui sais peut-être serait-il capable de me divertir plus ou moins longtemps.



Revenir en haut Aller en bas

Hollow

avatar
Eden Raiben

Age : 20
Messages : 9


Feuille de l'esprit
Level: 40
XP:
380/3300  (380/3300)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: La capitulation ou la mort, tel est ton destin. Jeu 14 Jan - 23:21

Comme à son habitude, le Hueco Mundo présentait un paysage désertique. De longs et interminables déserts de sable s'étendaient à perte de vue alors que la lune, moqueuse et blafarde, dardait ses pâles rayons sur le paysage immobile. Les couleurs, si il y en avait, étaient si pâles que la froide lumière donnait une désagréable teinte monochrome au monde.
Dans l'immobilité mortuaire du lieu, il était possible de percevoir en tendant une oreille attentive, le léger chuintement du sable sous le pas rythmé d'une créature. Les yeux fixés en direction de l'horizon mais ne regardant rien de précis, Eden avançait sans y penser et pourtant toujours prudemment pour ne pas s'enfoncer plus que nécessaire dans le piège que représentait l'immensité sablonneuse. La puissant queue se balançait derrière lui, lui assurant un équilibre stable alors qu'il dodelinait de la tête, l'ennui souhaitant clore ses paupières, mordant son être entier entre ses mâchoires de fer. Il pourrait céder au sommeil comme il le faisait si souvent, douce promesse de tranquillité, mais même ça étreignait son corps d'un implacable ennui.
Son pas s'arrêta, plus rien alors ne bougea durant ce laps de temps. Les yeux toujours fixés sans rien voir, il s'abaissa, collant son corps contre le sable et commença en lent mouvement de balancier. Gauche, droite, gauche, droite, gauche.. Au bout de longues minutes de ce manège, de sa sombre silhouette ne dépassait plus que ses hauts piques dorsale, aussi immobile que de véritables rochers au milieu du désert.

Le silence reprit son droit au sein du Hueco Mundo. Plus rien ne bougeait, comme si quelques instants plus tôt il n'y avait personne qui foulait le sol traître de cet endroit.
Puis ça bougea. Ça, c'était le sable. A à peine quelques mètres d'Eden surgit un immense hollow au corps ressemblant à un croisement entre une taupe qui aurait fait une rencontre.. percutante avec un camion et un un vers des sables du film Dune. C'était grand. C'était moche. Et c'était affreusement carnivore. Mais la bête semblait désorientait et cherchait quelque chose. De là où il était, Eden somnolait tranquillement avant d'être réveillé par les remous du sable. Plus attentif, il attendit. Encore. Encore un peu. Et lorsque l'immense hollow fut assez proche, il bondit, les crocs découverts et les griffes prêtes à servir.
Dommage pour l'étrange chimère, mais comme elle cherchait près du sol, ce fut sur sa tête que l'adjuchas atterrit, plantant profondément ses griffes dans son cou, ses crocs déchirant la gorge fragile. Sa langue passa sur ses crocs, une lueur satisfaite faisant luire ses yeux d'un éclat qui pourrait être qualifié d'étrange sur une personne aussi paisible et calme qu'Eden. Enfin, autant que pouvait l'être un hollow bien sur. En tout cas, le chasseur devenu proie finit dans l'estomac jamais satisfait de notre protagoniste, satisfait que la bouffe soit venue à lui plutôt qu'il n'ai du lui courir après. Levant les yeux vers le ciel insondable, le vieux hollow vint à se questionner. ''Combien de temps cela fait-il que je ne suis pas allé sur cette bonne vieille terre ?'' Ce fut suffisant pour le décider.

Quelques secondes plus tard, les dernières traces du Garganta s'effaçaient et, retrouvant son calme angoissant, le hueco mundo ne résonna plus que de cris diffus et lointains.

_________________________________

Les dernières traces sombres s'effaçaient derrière lui et Eden cligna des yeux, reculant sous l'agressivité de la lumière solaire qui venait de presque le rendre aveugle. Cela faisait longtemps qu'il n'était pas venu dans les parages. Ses sens s'amusaient à lui désigner plusieurs directions possédant des concentrations assez massive de reiatsu. Cette ville était étonnante. Bizarre que les hollows ne l'aient pas encore investi en masse. Oui, Eden était devenu un ermite pendant suffisamment longtemps pour ne pas connaître les événements ayant eus lieu en dehors du Hueco Mundo. C'était triste. Mais c'était comme ça.
Sans qu'il ne s'y attende vraiment, un reiatsu lourd, menaçant s'abattit non loin, lui faisant prendre une brusque inspiration et attirant son attention vers l'ouest. Définitivement réveillé, bien qu'arborant un air affable - pour un truc ressemblant à un dinosaure - il resta encore un moment sans bouger avant de se diriger lentement vers le reiatsu étranger.
Il ne lui fallut pas plus de cinq minutes pour rejoindre le shinigami qui dégageait le reiatsu agressif. L'humain était assez particulier lorsqu'on avait l'habitude de voir des japonais. Une peau mate, grand, et un air fort peu engageant sur le visage. Ce qu'on appel communément instinct de survit tira la sonnette d'alarme dans la caboche de notre hollow philosophe mais ce dernier ne réagit pas en s'enfuyant comme toute personne l'aurait fait. Non, lui il se contenta de broncher, soufflant fortement par les naseaux, faisant un pas sur le côté lorsqu'un spasme nerveux l'agita. Sa queue fouetta l'air, frappant le sol dans un mouvement d'humeur mais il ne bougea pas plus. Si le shinigami faisait mine d'être un danger pour sa vie, il savait qu'il pouvait s'enfuir. Il n'hésita donc pas à plonger ses yeux si particuliers dans ceux de son vis à vis.
Défiant, ferme et sachant parfaitement ce qu'il désirait. Et là, c'était de ne pas se soumettre au reiatsu violent et agressif qui régnait sur le lieu.



signa ©️ Evalla
Parle en « italique »
Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 11

avatar
Marek Khonsou

Age : 23
Messages : 53

Avatar : Capitaine Tyranique

Sanctions : Ban Def


Feuille de l'esprit
Level: 71
XP:
8929/10400  (8929/10400)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: La capitulation ou la mort, tel est ton destin. Ven 15 Jan - 14:59

Je voyais que ce Hollow n'avais pas fuit... Et bien, il avait du courage celui-la. Ca faisait longtemps que je n'avais pas vu un hollow courir pour sa vie en sentant mon réastu, cependant si Denver croyais avoir la moindre chance a cause de sa grande taille, alors il était complètement fou. Il s'approchais de moi sans grande vitesse. Une fois en fasse de moi, j'avais plus l'impression d'avoir affaire a un vieux hollow a la retraite qu'un une vrai menace. Cela ne m'étais encore jamais arrivé de voir un Hollow qui semblait être a ce point fatigué de nature par son age, je me demande combien d'année cela devait faire qu'il était en vie pour en être arrivé la.

Je le voyais plus comme un vieux dinosaure ou les enfants monterais sur son dos comme manège, plutôt que comme un combattant... Mais, je réalisé très vite qu'un Hollow de cette age, en plus d'être une pièce de musée a lui seul devait avoir accumulé un bon nombre d'information concernant le Hueco Mondo. Il semblait évident qu'il me sera bien plus utile en vie, pour ce qui est de le faire parlé... Je pense que j'avais déjà une petite idée sur les deux moyens. Il aurait le choix entre la manière douce ou la manière forte, et qu'il ne crois pas que j'aurais de la pitié pour lui au vu de son grand age.

Je garder l’expression du visage de glace, alors que j'expliquer:

- Comment te nomme tu?... Pour ma part, je me nomme Marek Khonsou capitaine de la onzième division.

J'attendais quelques secondes la réponse de Denver le dernier dinosaure, avant de reprendre toujours d'un air complètement neutre:

- Dis moi... Tu préfère être capturé et amener a la Soul Society par la manière forte ou la manière douce?... Au cas ou l'idée de créer un Gargenta pour t'enfuir te passerais par l'esprit, sachant que je t'aurais mis hors combat avant même que tu est n'est le temps que finir de le créer.

Il était évident que ce hollow n'avait pas vraiment de chance d'avoir croisé ma route, mais qu'il s'estime encore heureux d'être en vie. Si je n'étais pas en période de capture, je l'aurais déjà massacré sans l'ombre d'une hésitation. Mais je sent que l'expérience de ce Hollow peut m'être utile, alors s'il coopère sans que j'ai a le torturer, cela n'en sera que plus sympathique.

Ps=> Désolé, mon correcteur n'a pas l'air de vouloir fonctionné :/



Revenir en haut Aller en bas

Hollow

avatar
Eden Raiben

Age : 20
Messages : 9


Feuille de l'esprit
Level: 40
XP:
380/3300  (380/3300)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: La capitulation ou la mort, tel est ton destin. Sam 16 Jan - 23:52

Lui qui s'attendait à se faire agresser dés qu'il se montrerait, il fut surpris de la réaction, ou plutôt de la non-réaction immédiate de son adversaire. C'était un shinigami, il ne pouvait donc, de son point de vu, n'être désigné que comme ça. Apercevant l'examen minutieux de l'humain sur lui, Eden ne broncha pas, inclina simplement la tête sur le côté en signe universel de curiosité. Il pouvait certes qualifier l'attitude du shinigami d'étrange, mais la sienne n'était pas en reste. Après tout, il lui suffisait d'attaquer ou de fuir pour rétablir la relation qu'avaient toujours eux les hollows et les shinigamis. Toutefois il n'oubliez pas le pesant reiatsu qui régnait sur le lieu, preuve s'il en fallait de la puissance de celui qui lui faisait face. Courir ne servirait à rien et attaquait de front aurait été imprudent. Donc pour le moment il restait là, sa queue se balançant derrière lui alors que ses yeux ne quittaient pas une seule seconde l'étrange humain.

- Comment te nommes-tu ?... Pour ma part, je me nomme Marek Khonsou capitaine de la onzième division.

Eden cligna des yeux mais ne fut pas plus surpris que ça de la prise de parole du shinigami. Il était bien trop attentif à lui pour ne pas prévoir quelque chose et avait rapidement compris qu'il n'était pas juste un hollow.

« Eden, je suis un adjuchas. » répondit-il, sa voix riche et profonde à l'accent prononcé résonant paisiblement.

La neutralité ne quitta pas le visage du capitaine et, dés sa réponse donnée, ce dernier enchaîna.

- Dis moi... Tu préfères être capturé et amené à la Soul Society par la manière forte ou la manière douce ?... Au cas ou l'idée de créer un Garganta pour t'enfuir te passerais par l'esprit, sachant que je t'aurais mis hors combat avant même que tu n'ai le temps de finir de le créer.

Un grondement ressemblant fortement à un rire moqueur fit vibrer la gorge du hollow, ses yeux luisant d'une ruse profonde alors qu'il fixait intensément son interlocuteur.

« Je ne sais pas ce que tu désir en voulant me ramener à la soul society, mais peu importe, je ne te serais d'aucunes utilité. » ronronna le grand saurien « Si je ne me nourris pas suffisamment il se passera alors quelque chose de.. malheureux. »

Et il ne voulait pas rejoindre cet homme. Rien que sa.. "demande" était saugrenue, parfaitement étrange dans le contexte actuel d'inimitié entre leurs deux races. Eden l'observa plus attentivement. Il savait qu'il n'aurait aucune, ou très peu, de chance face à un capitaine, surtout celui de la onzième réputé pour son amour des combats et sa violence. Certes il n'était pas très au faits de l'histoire actuelle, mais certains capitaines, peu importe s'ils venaient à changer, possédaient les caractéristiques qui faisait la réputation de leur division. En l'occurrence, il se trouvait être particulièrement prudent lorsque cela concernait la 2,11 et 12 ème division. Ce retrouvait face au capitaine de la onzième ne l'enchantait donc pas vraiment, peu importe à quel point il semblait détendu et bravache dans son attitude et ses propos. Il souffla plus fortement par les naseaux. Il n'était pas sur d'aimer le tournant que prenait cette sympathique sortit dans le monde des humains.



signa ©️ Evalla
Parle en « italique »
Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 11

avatar
Marek Khonsou

Age : 23
Messages : 53

Avatar : Capitaine Tyranique

Sanctions : Ban Def


Feuille de l'esprit
Level: 71
XP:
8929/10400  (8929/10400)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: La capitulation ou la mort, tel est ton destin. Lun 18 Jan - 22:53

Ce Hollow devait vraiment être suicidaire... Savait-il se qu'il lui arriverait s'il ne m'était vraiment d'aucune utilité? De plus, ce genre de chose ce n'était pas a lui d'en jugé, mais bien a moi. Mon instinct me trompé rarement sur ce genre de chose, cela n'était pas pour rien qu'on m'avait nommé moi pour prendre la tête de la seconde division en attendant que quelqu'un soit a même de reprendre ce poste.

Mais, aussi vrai que ce Hollow devait être ancien, sa faiblesse devait être écrasante pour qu'il n'est pas été a même de devenir un Arrancar en tout ce temps. Je n'avais strictement rien a craindre de lui ou de ses réactions tel quel soit. De plus, il avait peur pour sa survie... J'avais pratiquement que les Adjudas se nourrissait uniquement d'autre Hollow afin d'augmenté leurs pouvoirs ou simplement pouvoir conservé leurs formes... Une douce ronde de cannibalisme en soit.

De plus, les Hollows contrairement au Shinigami naisse avec le potentiel d'atteindre un certain niveau, certain comme visiblement celui-ci n'auront jamais la capacité de devenir des Vastro-Lordes. Cependant, malgré qu'ils soit cannibales, il reste aux ordres du roi des Hollows, et c'est en ça qu'il n'ont pas le droit de vivre hormis si je leurs autorise. Ils reste une menace a exterminé, ce Hollow avait un choix simple: La capitulation ou la mort.

Je gardais un air froid, alors que j'expliquer d'un ton vindicateur:

- Je te fournirais suffisamment de Hollows pour survivre, et pour le peu que tu me soit suffisamment utile, je te laisserais peut-être vivre en captivité... Mais sache qu'a la seconde ou tu m'a rencontré, tu a été condamner a mort. Le temps qu'il te restera ne sera qu'un bonus que tu obtiendra parce que je l'aurais décidé. Deux choix s'offre a toi, la capitulation ou la mort... Si je te laisse maitre de ton destin, j'ai désormais droit de vie ou de mort sur ta perso. Tu peux continuer a vivre parce que je l'aurais décidé, ou tu peux mourir parce que tu l'aura décidé. Je te laisse dix seconde pour décidé d'a quel point ta vie est importante a tes yeux.  

Ce Hollow n'était qu'en sursis... Sa vie pouvait continuer ou s'arrêté. Cela resterait son choix, s'il décidé de mourir, alors il ne me serait effectivement d'aucune utilité, et il rejoindrais l'enfer comme les centaines de ses congénères que j'ai déjà tué. Denver le dernier dinosaure mourra t-il en mettant fin a son ère ancienne d'Hollow, ou deviendrait-il mon "Ami"... J'étais assez curieux de sa réponse.





Dernière édition par Marek Khonsou le Mar 19 Jan - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Hollow

avatar
Eden Raiben

Age : 20
Messages : 9


Feuille de l'esprit
Level: 40
XP:
380/3300  (380/3300)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: La capitulation ou la mort, tel est ton destin. Mar 19 Jan - 6:50

La colère. Cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas ressenti. Mais les paroles prononcées avec tant de détachement firent luire ses yeux d'un éclat dangereux. Ce petit homme n'était qu'à ses balbutiements et il osait le menacer ! Il ne connaissait rien, ni des hollows, ni de lui. Il se redressa, furieux au delà des mots bien que cela ressemblait juste à de la colère lorsqu'on l'observait de l'extérieur. Dix secondes, quelle amabilité. Eden analysa alors ses différentes possibilités. En dix secondes il pouvait faire de nombreuses choses, dont s'enfuir sans laisser le temps à l'autre de réagir. Son shunpo, aussi rapide soit-il, ne battrait pas la vitesse des gillians à le sortir de là si il venait à les appeler. Mais étais-ce la solution la plus adéquate au vu de la situation ? L'adjuchas pesa soigneusement le pour et le contre. Dévoiler ses cartes à ce misérables singes ne lui plaisait pas, l'insulte qu'il lui faisait en le traitant comme un.. animal de compagnie lui plaisait toutefois beaucoup moins. Il plissa les yeux. Peut-être pourrait-il essayer de passer un pacte avec l'ignorant, on ne cherchait pas impunément Eden sans le trouver en retour.

« Le vie.. est un concept abstrait pour nous autre hollows. Appeler ça survivre serait plus juste. Tu ne m'offres pas beaucoup plus en me demandant de te rejoindre, tu me prives même de ma liberté de choix. » siffla le gros lézard « Mais je te trouve bien insistant pour un shinigami, tu n'es assurément pas celui duquel on pourrait attendre ce comportement. »

Il inspira profondément, forçant sa mémoire à faire un effort et à retenir l'odeur du capitaine. Il ne voulait pas oublier celui qui souhaitait l'ajouter à sa collection. Il ne voulait pas oublier celui qu'il désirait tuer. Si Eden avait été plus puissant, il aurait envisagé de combattre l'humain, mais c'était impossible compte tenu de l'écart de puissance. Il pouvait, à la limite, faire face à un lieutenant suffisamment longtemps pour le forcer à battre en retraite ou bien pour que lui même trouve le temps d'ouvrir un garganta, mais contre un capitaine, qui plus est réputé pour sa violence..
La première option n'était pas viable suffisamment longtemps et la deuxième aurait plus de chance de le mener à la mort aussi. Alors il n'avait plus qu'une solution, et c'était de gagner du temps autrement le temps de trouver une autre solution. Et si Marek venait à attaquer, Eden savait ce qu'il pourrait faire, bien que les chance de réussites soient minces. Il n'avait pas suffisamment d'informations sur son adversaire pour lui faire face sans danger. Bon sang, son adversaire était trop puissant pour qu'il lui fasse face sans danger ! Si il avait pu, l'adjuchas aurait grincer des dents, comme il ne pouvait pas il se contenta de reprendre la parole.

« Toutefois je ne connais pas tes réelles motivations, et, soyons honnêtes, je ne veux pas les connaître. » ironisa le saurien en surveillant chaque gestes de son - très - potentiel adversaire « La seule chose que je peux t'offrir, shinigami, c'est un contrat. Nous autres hollows sommes régis par la chaîne alimentaire, vous non. C'est à prendre ou a laisser, mais je ne me laisserai pas enchaîner comme un vulgaire animal. » persifla Eden en découvrant ses crocs aiguisés.



signa ©️ Evalla
Parle en « italique »
Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 11

avatar
Marek Khonsou

Age : 23
Messages : 53

Avatar : Capitaine Tyranique

Sanctions : Ban Def


Feuille de l'esprit
Level: 71
XP:
8929/10400  (8929/10400)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: La capitulation ou la mort, tel est ton destin. Mar 19 Jan - 15:54

Les Hollows... Leurs stupidités est a un point que je ne saurais décrire, cela en était inimaginable. J'ai l'impression que ce dinosaure n'a pas compris dans la situation qu'il se trouvais. Il osait tenter de négocier par dessus le marché? Si je n'étais pas aussi insensible, j'aurais pratiquement ris a chaude larme en écoutant les paroles de ce parasite. Je n'avais besoin a tout cassé que de cinq seconde avant de parvenir a le mettre hors d'état de nuire.

Je comprenais l'importance de rester libre pour ce Hollow... A croire, que cela était la seule chose qui lui restait dans sa condition d'être inutile dans ce plan d’existence. Donc, si j'avais bien compris... Ce Hollow choisissait le mort a la capitulation et a l'enfermement. Cela était assez rare de voir ce genre de réaction, mais je comprenais et dans mon esprit, j'avais déjà fais mon choix.

Il m'avait parler de chaîne alimentaire, cela était assez intéressant, alors que je lui expliquais:

- Tu parle de chaîne alimentaire... C'est assez curieux, car j'ai exactement la même vision du monde des Hollows... A une petite exception près, c'est pour moi en haut de votre chaine. Le plus petit des Shinigamis et supérieur au plus grand des Hollows... Tu a fait le choix de mourir soit.

Je me déplacé d'un coup de Shunpo a une vitesse hallucinante, alors que je prenais mon Zanpakutô encore dans son fourreau afin de donner un violent coup dans la mâchoire de l'Adjudas. Je le regardais d'un air calme, alors qu'il était désormais inconscient a terre. Je lui expliquais avec beaucoup de sang froid:

- Tu a choisi la mort... Alors, je t'offre l'éternité a n'être rien d'autre qu'un animal.

Il n'était pas le maître de son destin, parce que je l'étais. J’appelais donc en radio mes hommes afin de transporté ce colis jusqu'au prison de la seconde division ou commencerais un interrogatoire approfondi, il avait intérêt a me montrer que j'avais eu raison de lui accordé de l'importance.

Je m'assurer personnellement que le trajet se passe bien, direction la Soul Society.

PS => J'ai pris la liberté de dire que mon coup avait suffit a assommé, étant notre différence de niveau écrasante, donc voila, je te capture tel mon pokémon : 3 je pense que le RP est désormais terminé, sauf si tu veux répondre un truc.



Revenir en haut Aller en bas

Hollow

avatar
Eden Raiben

Age : 20
Messages : 9


Feuille de l'esprit
Level: 40
XP:
380/3300  (380/3300)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: La capitulation ou la mort, tel est ton destin. Mar 19 Jan - 18:08

[HRP : Perso je ne t'en tiendrai pas rigueur cette fois ci. Mais demande moi la prochaine fois qu'on puisse en discuter s'il te plait. x) J'ai été assez surprise là. Hum, je pense par contre qu'un 'simple' coup dans la mâchoire ne l'assomerai pas. Ça le sonnerai à la limite mais peu importe la force de ton personnage, là il n'utilise aucune de ses capacités. Je doute qu'en force brute il batte un hollow dinosaure d'1m80 avec l'ossature qui va avec. (j'avoue, c'est en fait assez vexant de voir son personnage ce faire foutre à tetre comme ça, mais mon argumentation tient la route je pense)
Voilà, je ne pense pas que répondre soit nécessaire. :3]



signa ©️ Evalla
Parle en « italique »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La capitulation ou la mort, tel est ton destin.

Revenir en haut Aller en bas
La capitulation ou la mort, tel est ton destin.Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Soul Of Eternity :: Monde des Humains :: Karakura :: Rues & Quartiers-