Partagez|
Si on jouait à... la marchande [Ft. Suru Izunari]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Arrancar lié a Las Noches

avatar
Evalla

Age : 24
Messages : 71

Avatar : Ft. Hatsune Miku


Feuille de l'esprit
Level: 70
XP:
3093/9500  (3093/9500)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Si on jouait à... la marchande [Ft. Suru Izunari] Mar 15 Mar - 18:48




Et si on jouait à... la marchande


« Manger cinq fruits et légumes par jours. #MangerBouger »


- J'adore le monde réel !

Ce sont mes premiers mots que j'ai dis quand je suis sorti du garganta. Le garganta est-ce que l'on peut appeler un genre de tunnel qui permet la libre circulation à des êtres exceptionnels, tel que moi, d'un monde a un autre. Dans notre cas, il démarre du Hueco Mundo et est à destination de la petite ville du nom de Karakura, qui se trouve dans le monde dit réel, parce que c'est l'endroit où vivent les humains vivants, bref ...

Ces gens là on tout compris à la vie ! Aux fils des siècles ils n'ont cessé d'évoluer, autant au niveau scientifique que philosophique, c'est incroyable toute cette variété de choses diverses qui existent. Comme les animaux, les plantes, la nourriture, les divertissements, ces couleurs changeante de l'aube jusqu'au crépuscule, les jours sont toujours différents de ceux de la veille... pas comme au Palais où je vis actuellement, ou tout est monotone et sans aucune joie de vivre. Quand je pense que j'ai vécu ici il y a très longtemps, cela fait tellement longtemps que je ne me rappelle même plus... bon en vrai je ne me suis jamais rappelé de ma vie antérieure, ni même de ma mort. Erk, c'est bizarre ça de parler de sa propre mort, mais dites, si je meurs maintenant, où est-ce que je vais après ? Existe-t-il un autre endroit que le Hueco Mundo ? Si oui, serait-il pire ou carrément mieux? Du genre, des nuages en guimauve, habité par des licornes en tutu rose qui font caca des glaces arc-en-ciel, ca serait cool !

Bon assez les délires, passons aux choses sérieuses après tout si je suis venu dans ce monde c'est pour une raison très particulière. Eh oui, j'ai une expérience très importante a mettre au point, mais pour ça il me faut des ingrédients très spécifiques. Pour cela, je me suis approchée d'un fleuriste où des magnifiques fleurs colorées et de petits arbres comme les bonsaïs étaient impeccablement rangés sur des étales en bois sur le parvis. Une chance pour moi que je sois invisible pour les vivants, hi hi hi je peux me servir comme je veux et sans payer en plus. Je regardais attentivement les végétaux et a chaque nouvelles espèces j'en prenais une pour ensuite la mettre précieusement dans un grand sac cabas blanc avec un logo en forme de poireau dessiné dessus.* Je devrais peut être essayer avec des fruits et légumes aussi. Prochaine étape le primeur alors. * pense ai-je en prenant divers sachets de graines, j'étais heureuse en pensant a la réussite de mon projet, même si celui-ci était encore loin d'être aboutit.

C'était vraiment marrant de voir le vendeur s'occuper de ses clients alors qu'une partie de sa marchandise était en train de disparaître sous son nez. Quand je pense qu'il a dû payer une fortune ces merveilleuses petites caméras et qu'elles ne lui servent à rien, pauvre bonhomme, j'ai presque de la peine pour lui, mais hors de question que je repose les articles, comme dis le bon vieux dicton " chacun sa merde ".

- Adrenalean 2016 pour Epicode



NIGHT OF A THOUSAND STARS
« L’amour est un terrifiant privilège »

©️ ASHLING

   
Revenir en haut Aller en bas

Vizard

avatar
Suru Izunari

Messages : 55


Feuille de l'esprit
Level: 72
XP:
7210/10800  (7210/10800)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Si on jouait à... la marchande [Ft. Suru Izunari] Mar 15 Mar - 18:48






« Dans ma voix, il y a celle de ma voisine
Celle du petit que je vois le matin
Il y a l'accent de ma ville, il y a la voix timide de moi gamin
Le chuchotement de la faucheuse et de ceux qui croisent mon chemin
Sous un saule pleureur, arrosé par un canal de larmes
Comme toi j'ai peur, donc sers toi, voilà un peu d'mon âme
Je rime, mais je ris rarement, je sais qu'j'ai tort
Je sais pas ce qui me lie avec mon frère, mais je sais qu'c'est fort... »
Bigflo & Oli, Le Philosophe sans la Barbe (Solo Oli)









♣ ♢ ♛ ♕ ♠ ♡

Le soleil éclabousse les fenêtres de ses rayons, alors que les visages se noient dans la clarté... C'est le retour des beaux jours, oeuvre romantique de dame nature, ou grand damne de la littérature gothique tout entière, qui semble reprendre place en son cercueil pour laisser place à une ambiance plus festive : les rues s’égayent au temps de la saison.

Les beaux jours réapparaissent enfin... Jambes croisées, un bouquin sur les genoux, je laisse mon inquiétude entière se bercer vers les pièces, alors que le bonhomme face à moi semble réfléchir au prochain coup qu'il jouera. Alors que je fredonne, doucement, je laisse mon minois se plonger sur la partie d'échec. Je semble en bonne position. J'ai finis troisième position du tournoi de la neuvième division à l'époque, remarque... Mais je suis assez contente de ne pas avoir perdu la main...

Tiens ? Le retournement est assez soudain. Face au déplacement de mon opposant, dont le minois était guetté par le traumatisme, je devinais des traces de personnalité particulièrement obscur. Certainement sans abri... C'est assez stigmatisant, mais sa façon de joué, son regard et ses vêtements s'expriment pour lui, de même que sa façon de s'habiller. Je me sens un peu coupable en l'instant de la faim dans le monde... C'est décidé ! Je vais adopter un petit chat ! Face au coup de mon adversaire, je me suis ressaisie, me laissant aller à quelques coups pour achever cette partie plus qu'intéressante. Le bonhomme en se relevant semblait avoir cherché quelque chose dans mon regard, peut-être un peu de fierté, mais non, je n'en avais pas. J'étais heureuse, simplement heureuse d'avoir partagé un petit instant d'intimité avec un inconnu. Mon sourire en témoignait...

Je me relevais en tendant la main, étonné, il l'a tout de même agrippée. Aucun de nous deux n'a serré. Et pourtant, une certaine joie s'écoulait de ce geste altruiste. Nos regards s'affrontaient, et nous nous sommes en l'instant compris. Je lui souhaitais tout le bonheur possible et imaginable, en montrant le plus de compassion possible, et lui semblait me remercier pour ma... Sincérité ? Simplicité ? Je suppose que mettre des mots sur la raison de sa gratitude serait assez narcissique.

« A une prochaine fois j'espère, je me suis bien amusée ! »
« Euh... Oui, avec plaisir ! »

Il c'est rassis, à rangé les pièces, alors que je m'en allais en rangeant mon édition de Fin de Partie, en rajustant mon pull rouge qui me servait de robe, me descendant au milieu des cuisses, bien qu'une de mes épaules ne soit couverte que par la bretelle de mon soutiens-gorge accordé à mon pull. Enfin, l'objectif de mes pas est tout de même l'animalerie la plus proche, dont j'ignorais la localisation. Rajustant mon Zanpakuto sur mon dos, pour cause de ma position assise ayant durée un long moment précédemment, je me retenais de maudire le soleil pour m'empêcher de me déplacer instantanément dans la mesure où j'aurais été trop visible...

Pour autant, je n'ai pas eu trop le choix en sentant le Reiryoku se distordre quelques instants. En levant mes prunelles d'or au ciel je cligne des yeux en observant un Garganta. Le Hollow en sortant à déjà du s'enfuir. D'un soupire léger je me faufile rapidement en centre ville, afin de me laisser guider dans une ruelle pour pouvoir grimper sur les toits et me faire plus discrète, comme l'aurait fait n'importe quel super héro sorti d'un bon comics...

C'est pire que ce que j'aurais pu croire, par contre... Un hollow, ça aurait été une partie de plaisir... J'aurais pu le tuer sans même m'exposer visuellement à tout le monde. Mais il s'agit d'un Arrancar... Enfin, les gens ne semblent pas la voir... Ce qui m'intrigue, c'est qu'elle ne semble pas particulièrement vouloir voir les gens non plus. Non, la seule chose qui l'importe, c'est... Des plantes ? C'est une blague ? Ou bien je suis démasquée... ? Aucune importance... En scrutant en bas de l'immeuble sur lequel j'étais, j'ai laissée un maigre soupire s'échapper. Je vais encore passer pour une folle...

L'atterrissage c'est fait derrière une poubelle. Ca n'aurait pas pu être autrement, en tout les cas. Sinon j'aurais été repérée. Alors, il y a plus classe comme façon d'interpeller un Arrancar, que de sortir de derrière une poubelle comme si j'y jouais aux détectives... Lentement, je m'approchais d'elle pour me mettre pile côte à côte, sortant mon téléphone pour le mettre à mon oreille doucement. Elle peut voir mon Zanpakuto, et de toute façon je n'ai pas cherchée à être discrète... Si elle ne m'a pas repérée, je perd définitivement foi au moindre intérêt envers le Hueco Mundo, je crois...

« Vous venez sérieusement du Hueco Mundo pour voler des graines dans un commerce humain... ? C'est assez troublant, je dois dire... »

Ma voix était posée, comme si ce que je disais sortait de mon téléphone. Je lui adressais un regard un instant, sans ranger l'appareil, pour bien lui faire comprendre que je m'adressais à elle. Ceci dit, ma démarche n'avait rien d'hostile, alors je doute qu'elle ne se prête pas au jeu... A moins que je paraisse si inintéressante que ça ? J'en serai assez vexée, je crois... Parce qu'évidemment, que je ne me ridiculiserai pas en public à lui hurler dessus, ou commencer à la traîner de force ailleurs... Ca n'aurait aucun sens. De toute façon, je n'estime même pas encore la force spirituelle qu'elle possède. Ceci dit, elle à pour elle d'être attendrissante, physiquement, pour un Arrancar. Elle ne fait pas vraiment plus vieille que moi... Est-ce qu'elle est plus vieille que moi ? La simple idée me fait sourire. J'espère que je m'en fais pour rien, je n'ai vraiment pas envie de m'énerver, ou de devoir me battre...













Revenir en haut Aller en bas

Arrancar lié a Las Noches

avatar
Evalla

Age : 24
Messages : 71

Avatar : Ft. Hatsune Miku


Feuille de l'esprit
Level: 70
XP:
3093/9500  (3093/9500)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Si on jouait à... la marchande [Ft. Suru Izunari] Mer 16 Mar - 0:19




Et si on jouait à... la marchande


« Manger cinq fruits et légumes par jours. #MangerBouger »


- J'ai fais un rêve !

Un de ces rêves qui paraissent vrai sur le moment et que quand tu te réveilles, tu es tellement dégouté que tu te recouches direct pour pouvoir rattraper la suite. Biensur s'est impossible et à la place tu fais un horrible rêve où tu vois ton chien de chasse se faire manger par des horribles renards mutants et la minute d'après tu es bloqué entre deux chaises de ta cuisine avec un volcan qui crache de la lave dans ta maison, la coulé de magma se dirigeant vers toi, te brûle les fesses.  
Au dernier moment tu arrives à te dégager et pour une raison qui t'es inconnu tu cours te réfugier à l'étage, tout ce qui a de plus logique vue que s'est là où la bouche du volcan est apparu, que c'est très intelligent de ta part, mais pas de problème, dans ton grenier tu trouves le Livre des Ombres, tu l'ouvres et la première page, magique, c'est la formule qui t'aide à t'échapper d'une maison en fusion. Tu appelles toute ta famille, lis a voix haute la formule et dans un nuage de fumé... tu te réveilles, à ce moment tu te dis que tu n'aurais jamais dû te rendormir et qu'à la place tu aurais mieux fais de te lever pour faire le ménage et la vaisselle. Tout le monde à déjà fait ce rêve au moins une fois dans sa vie, toi aussi je parie hein, ouais je sais que tu me comprends parfaitement, les rêves sont tellement sadiques !

Ah oui je ne vous ai pas raconté mon rêve en vrai ! Est-ce si important au final, hm ? Ca vous intéresse vraiment ? Oui ? Oh, volontiers ! Moi, il ne me faut pas me le dire deux fois. Donc c'est un rêve tout ce qu'il y a de plus basique, tout le monde l'a fait celui là aussi. J'étais dans un supermarché tel que Leclerc, Auchan ou encore Carrefour (oui pour des mesures de concurrence il faut citer au moins trois marques)
mon cadi au bout des mains je me baladais dans les rayons, prenant tout ce que je trouvais à mon goût, j'avais dévalisé le rayon des technologies avec des mp3, des téléphones, mais surtout la nouvelle Xbox avec les nouveaux qui venaient de sortir, côté nourriture c'était juste le paradis, mon cadis était rempli jusqu'à ras bord, une foisarrivée à la caisse, pas besoins de sortir de porte feuilles, ni la carte de crédit, non pas la peine car dans ce magasin tout était GRATUIT ! Mais oui, je vous le dis, c'était totalement gratos, tu prends et tu te casses sans qu'on vienne t'embêter, comme moi actuellement dans cette magnifique boutique de plantes vertes. Je prends, je mets dans mon sac et voilà. Qu'en pensez-vous ? Les rêves peuvent être prémonitoire des fois, la preuve en direct.

Sortons de mes rêves et revenons a nos moutons, il y a beaucoup trop de choix dans cette boutique que j'ai du mal à faire mon choix, j'aurais dû prendre un deuxième sac car j'en aurais pas assez d'un. Mais, je suis trop bête, j'aurais dû ramener ma petite carriole a roulette!
 Déjà j'aurais eu plus de place, mais surtout je n'aurais pas eu a porter, c'est que ça pèse lourd avec le pot, la terre et toussa. Mais le pire dans tout ça, c'est quand tu fais tranquillement tes courses sans penser aux autres, puisqu'ils ne peuvent pas te voir, et tout à coup tu as l'impression qu'une personne te parle, une personne qui t'aurai grillé. Vous savez, ce genre de personne qui se place, tel un agent de la CIA, juste à côté de vous et que toi tu es là et tu te dis " non mais d'où elle sort elle ? Elle se croit dans un animé ou quoi ? " ... et mais attendez ! Hein ?! AAAAAAAAH !!! Mais, mais ... c'est exactement ce qui est en train de se passer, là maintenant, tout de suite avec moi ! J'suis grillée, une fille est à côté de moi !!! Merde, j'ai oublié mes papiers au Palais. Comment je fais ? Qu'est-ce que je fais ? Ah j'ai une idée ! J'vais me faire passer pour une roumaine. Non, je ne sais pas faire l'accent mauvaise idée. Que faire alors ? Hmmm réfléchit, réfléchit, réfléchit vite ! Oh, on dirait vraiment que cette personne me parle. Comment elle peut savoir que je viens du Hueco Mundo ? Ils apprennent ça les enfants humains en géographie ?

Hein ? C'est... c'est à moi qu'elle parle ? Genre elle peut me voir ?! en baissant la tête j'aperçu un sabre, il m'a fallu quand même quelques secondes pour le réaliser que cette personne devait être un Shinigami, ils sont les seuls à posséder ce genre d'arme. En un rien de temps, cette personne m'avait fait monter la bouffaïsse*, j'avais limite des larmes de sueur sur le front. J'avais très bien compris que j'étais dans le pétrin, je n'avais pas envie de me faire couper en deux, alors comme si de rien n'était j'attrapais de plus en plus vite des sachets de graines en lui parlant à toute vitesse.

Voler ? Moi ? Non pas du tout, j'emprunte juste à long terme. Et au Hueco Mundo on ne trouve pas ce genre de marchand. Mais ne vous inquiétez pas, je rendrais tout d'ici quelques années, promis. Avec les intérêts !

Mon sac à présent bien rempli, j'ai voulu m'enfuir à toute vitesse, mais impossible de soulever le cabas... il faut dire que le sac tout déformé devait peser des tonnes et des tonnes. Arg j'ai toujours la faculté de me mettre dans de beaux draps, maintenant je vais me faire tuer pour avoir volé deux graines, je n'ai même pas fais de mal a un seul mortel, la vie est trop cruelle T-T



*Bouffaïsse: La bouffaïsse, c'est comme la stouffia. EEh vous n'avez pas une tête de quelqu'un qui a compris. La stouffia s'est le stress chez vous.  (cf Mado la Noiçoise Wink)


- Adrenalean 2016 pour Epicode



NIGHT OF A THOUSAND STARS
« L’amour est un terrifiant privilège »

©️ ASHLING

   
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Si on jouait à... la marchande [Ft. Suru Izunari]

Revenir en haut Aller en bas
Si on jouait à... la marchande [Ft. Suru Izunari]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires-
» La caravane marchande de Uelli le Couard
» Création d'une communauté marchande :D
» Enigme de la marchande d’oeufs
» Coopération Marchande
» La caravane marchande de Uelli

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Soul Of Eternity :: Monde des Humains :: Karakura :: Rues & Quartiers-