Partagez|
Voyage InitiatiqueVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar
Kyoya Kudo

Messages : 6


Feuille de l'esprit
REIATSU:
700/10000  (700/10000)
REIRYOKU: 1541
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Voyage Initiatique Dim 11 Nov - 0:02




Voyage initiatique

Le voilà enfin le jour où je pourrais enfin me tirer de ce trou pourri qu'est le Rukongai. Inuzuri ne me manquerait certainement pas. Devoir sans cesse mettre en pièces les imprudents qui osaient encore me défier pour me dérober des vivres et voler pour survivre était on ne peut plus agaçant. Avec de tels minables, jamais je ne pourrais devenir comme lui. Ma décision était prise depuis bien longtemps : je voulais devenir Shinigami. Mais pour le devenir, il faudrait que je passe plusieurs étapes... La première étant particulièrement ennuyeuse : l'admission.

Non mais franchement, j'aimerais bien dire deux mots au sale con qui a décrété qu'il faudrait se rendre à la porte la plus proche pour demander un rendez-vous et puis aussi... Écrire une lettre ! Ils se croit où le type qui a instauré cette façon de recruter ? J'ai tellement pas envie d'écrire leur lettre à la con ! On est militaires, pas journalistes ! C'est ça le Gotei 13 sérieusement ?!

Et donc je faisais actuellement route en direction de la porte Sud puisque c'était elle la plus proche. Une chose était sûre, ça serait un véritable voyage. Voyage qui avait déjà débuté puisque j'avais déjà quitté mon quartier et faisais route en direction du 77ème. J'étais bien équipé pour l'occasion : je portais au dos un sac contenant suffisamment de vivres pour plusieurs journées, volées au préalable. Pour demander le rendez-vous, il me faudrait traverser les 78 quartiers. Et la lettre ? Je l'écrirai quelque part sur la route, c'est chiant putain !

Mais sur cette même route, j'eus une surprise de taille : alors que j'étais en forêt, quelle fut ma surprise lorsque j'entendis quelque chose ou plutôt quelqu'un qui poussait un cri perçant, comme si on était en train de l'étriper ! Il me fallut peu de temps pour en découvrir la source : un bébé qui braillait, pleurait, hurlait de toutes ses forces par terre. Aucune trace de la présence de qui que ce soit d'autre. Un enfant abandonné.

- Ta gueule, j'ai pas signé pour être nounou non plus merde !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne


avatar
Kyoya Kudo

Messages : 6


Feuille de l'esprit
REIATSU:
700/10000  (700/10000)
REIRYOKU: 1541
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: Voyage Initiatique Dim 11 Nov - 13:13




Voyage initiatique - Le braillard

 

Après avoir commencé à m'éloigner de l'insupportable microbe qui surenchérissait de plus belle avec d'autres pleurs de minable une idée complètement stupide me vint en tête : et s'il s'agissait en réalité d'un test ? Et si l'examen avait déjà commencé sans que je le sache ? Des mômes insupportables comme lui j'allais devoir en protéger que je le veuille ou non... Et c'est ainsi que je fis l'erreur de revenir sur mes pas et d'attraper dans mes bras le machin tout baveux qui semblait être malheureusement être un humain. Il ne cessa pas de pleurer... Bien au contraire, le fait que je me saisisse de lui avec la délicatesse la plus inexistante ne fit que le faire hurler encore plus fort...

- Putain mais tu vas la fermer oui ?!

Une agression verbale qui ne fit qu’aggraver encore la situation puisque désormais en plus de hurler à m'en crever les tympans, ce machin remuait dans tous les sens, se débattait dans un effort désespéré, ne souhaitait plus rester dans mes bras. Et là, je craquais : je balançai violemment le paquet dans les airs, complètement saoulé, incapable d'en endurer une seconde de plus. Quelques instants de silence puis il riait dans les airs en redescendant.

Un peu abasourdi, je l'attrapai machinalement... Puis il pleura, hurla à nouveau de plus belle. Je compris que ce truc serait insupportable jusqu'au bout au point que je doive jongler avec son corps pour le calmer. Désireux de me débarrasser au plus vite de lui de n'importe quelle manière qui ne me fasse pas trop défaut pour l'examen, je me mis en route pour le quartier suivant tout en continuant de lancer son corps dans les airs avec adresse, telle une vulgaire balle.

Hélas, c'était évident : cela ne fonctionna que durant un moment puisque non seulement je me mis à fatiguer progressivement de lancer ses 3kg dans les airs en chaîne, mais plus chiant... Son corps lui-même ne tint pas le coup et expulsa un répugnant filet de bave et de vomi mêlés en plein dans le visage. Mon sang se mit à bouillir et en un instant, le démon était à nouveau au sol, poussant à nouveau ses cris perçants.

- Vas crever hors de ma vue, putain de gosse !


Cette fois, je le laissais pour de bon ici, peu importait que ça me fasse perdre des points à l'examen à cause de cet acte, je vais signer pour être militaire moi, pas pour faire la garderie ! D'un côté, je me demandais bien comment un môme pouvait s'être retrouvé abandonné dans la forêt, même si je connaissais pertinemment la réponse : la pauvreté omniprésente... Mais il trouverait une autre personne pour s'occuper de lui... Ou il crèverait comme une merde. Telle était la loi du plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne


avatar
Kyoya Kudo

Messages : 6


Feuille de l'esprit
REIATSU:
700/10000  (700/10000)
REIRYOKU: 1541
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: Voyage Initiatique Sam 17 Nov - 10:51



Voyage initiatique

 


À priori, dans le 77ème quartier de la zone Sud, les choses ne semblaient pas bien différentes d'Inuzuri. Le constat y était le même : désordre, pauvreté, désolation et injustice régnaient maître de ces lieux. Des débris en tous genres ici et là au sol, des bâtiments délabrés dont les parois fissurées pourraient céder à tout moment, enfin, lorsqu'elles ne figuraient pas déjà parmi les nombreux débris. Et il faut dire qu'avec les affaires que j'avais emporté, j'attirais le regard de certains qui se tenaient en groupe. Aucun ne vint à ma rencontre. Nombreux étaient les abrutis qui se contentaient de dormir contre un mur.

Et il faut dire que s'il y avait bien des cibles parfaites pour les voleurs, c'était les idiots assoupis de ce genre qui avaient la connerie de garder des objets d'une quelconque valeur près d'eux. Les personnes qui semblaient les plus fréquentables avaient un regard fuyant et hésitant et préféraient se presser. La crainte se lisait sur leur visage. Ils vivaient comme j'avais pu le vivre à une époque ce quotidien de violence, de persécution et de délits. Les enfants semblaient peu nombreux dans le quartier mais je pus tout de même en voir un petit groupe qui s'amusait de façon stupidement insouciante.

Toutes ces personnes ne représentaient pour moi que des déchets, le bas de l'échelle. Mais des déchets qui seront sous ma responsabilité à l'avenir. Voyons au moins le bon côté des choses : ils ne pourraient être pires que l'être que j'avais pu rencontrer précédemment dans la forêt. Cela serait le prix des avantages d'un Shinigami. Être Shinigami me permettrait d'éviter la misère, de me confronter à des adversaires plus puissants, obtenir la gloire et la renommée qui m'étaient dues, montrer à tous qui était le meilleur.

Je pus quitter le quartier sans encombres et ainsi j'étais déjà en route pour le quartier suivant. De la même façon, j'ai traversé plusieurs quartiers, traversé des chemins... Parfois je faisais halte quelques instants pour boire ou pour casser la croûte, mais jamais je ne m'éternisais. La pénombre finit par tomber, ce qui me contraignit de faire halte faute de ne même plus percevoir correctement les alentours dans l'obscurité ambiante.

Je devrais dormir dehors, personne n'accepterait de me recevoir. Pas sans une idée derrière la tête telle que me dérober toute la nourriture et boisson dont j'étais en possession. Une perspective qui dissuaderait bien des personnes, à raison. La froideur d'une nuit, c'était quelque chose. Je sortis un fin drap que j'avais emporté qui serait hélas bien insuffisant à me chauffer. N'ayant pas réfléchi suffisamment, je n'avais pas le nécessaire pour faire un feu de fortune. La nuit sera longue.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne


avatar
Kyoya Kudo

Messages : 6


Feuille de l'esprit
REIATSU:
700/10000  (700/10000)
REIRYOKU: 1541
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: Voyage Initiatique Dim 18 Nov - 11:20




Voyage initiatique - Nuit

 


La nuit fut longue telle qu'elle s'était annoncée : l'atmosphère était si glaciale que j'eus des difficultés à trouver le sommeil. Ma position n'était pas non plus des plus confortables il fallait dire : allongé contre la terre sale et glaciale. Mes affaires étaient cachées sous ma couverture, une précaution qui ne serait pas de trop. Les bruits de provenance inconnus se faisaient nombreux et réguliers. Il y avait souvent des craquements, des cris d'animaux. La lune n'était pas de sortie alors l'obscurité n'était que plus présente.

J'étais habitué à dormir de la sorte, ce n'était pas forcément la chose la plus rare dans mon quartier... Mais habitué ou non, passer une nuit dehors était difficile, surtout que nous n'étions plus en été. Le temps était long, très long. Chaque seconde à attendre sous cette température, sans parvenir à y trouver le sommeil ne s'en faisait que plus lourde. D'autant plus que les bruits non identifiés successifs ne faisaient que me faire me méfier de mon environnement. Je me sentais comme épié, une proie facile, vulnérable. Un sentiment des plus répugnants pour moi.

Néanmoins, plus ce même temps extrêmement long et lourd passait, plus mes paupières se faisaient lourdes. La fatigue commençait à avoir raison de moi. Je ne tentais même pas de résister : j'avais besoin de ce sommeil providentiel pour continuer mon long voyage le lendemain. Mes forces me quittèrent puis soudain, le véritable néant.

Sursaut. Le chant d'un oiseau m'avait tiré de mon sommeil. Le matin était arrivé. Mon corps était glacial, affecté par cette longue et fraiche nuit. La nuit avait été mauvaise alors j'étais toujours désorienté et somnolant. Cependant, je ne pouvais pas me permettre de traîner pour autant : le chemin serait encore long, très long. La moindre seconde de marche supplémentaire serait précieuse. Et après m'être enfin levé...

- JE VAIS LE METTRE EN PIÈCES !

Plus là. Tout avait disparu. Tout ce qui me restait était le fin drap dont je m'étais enveloppé. Le reste avait été dérobé. Avec ça, il n'était plus question de continuer le chemin pour le moment. Pas avant d'avoir massacré celui ou celle qui avait eu l'arrogance de se mettre en travers de mon chemin et surtout récupéré mes affaires.  Hors de question d'avoir faim et soif pendant tout le trajet. Et si je devais arriver trop tard à la porte ? Tant pis, on ne me défiait pas impunément.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Voyage Initiatique

Revenir en haut Aller en bas
Voyage InitiatiqueVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Soul Of Eternity :: Soul Society :: Rukongai :: Sud-