Partagez|
Wild Eyes. [PV: Marek]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Capitaine de la Division 10

avatar
Rheena Azell

Age : 25
Messages : 35

Avatar : Frapper Marek " Kenpachi " Khonsou.


Feuille de l'esprit
Level: 74
XP:
2727/11600  (2727/11600)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Wild Eyes. [PV: Marek] Dim 22 Nov - 17:03

WILD EYES .

Je m'appelle Rheena Azell
Et je suis la femme la plus puissante de la Soul Society
A 22 ans, j'ai vue mon père se faire tuer par un être inimaginable
J'ai combattue et j'ai honorée sa mémoire
Aux yeux du monde des âmes,
Je suis le nouveau capitaine de la dixième division
.. Et j’œuvre dans un seul but : aider la Soul Society à se remettre de la guerre
Mais pour réussir, je dois prendre le pas sur mes maux
Pour honorer la mémoire de ma famille,
Je dois devenir quelqu'un d'autre.
Je dois devenir quelque chose d'autre.
 

    Aujourd'hui, Rheena ne portait pas son shihakusho. Comme bustier, elle s'était entourée d'épais bandages, car ses blessures de guerres ne s'étaient pas encore résorbées, et certainement devra-t-elle les porter encore quelques temps. Son bas, rouge, évoquait l'apparence d'un hakama, néanmoins bien moins ample. Seul son haori de capitaine couvrait ses épaules encore égratignées, et bien trop basses pour soutenir l'allure digne de celle d'un Taisho. Comme chaque matin, Rheena faisait le tour de ses quartiers. Elle voyait ses hommes patrouiller et d'autres partir en mission. Personne ne savait encore que les traumatismes de la jeune femme l'avait beaucoup affaiblie, et encore en ce moment, elle cherchait à s'en remettre. A chaque battement de paupières, elle revoyait de terrifiantes images, celles d'un ciel cendré et enfumé, sans soleil, puis ces murs tâchés de sang. La Soul Society se reconstruisait encore au même rythme que ses âmes encore essoufflées et profondément marquées par les pertes de leurs proches. Assise face à son bureau, Rheena allait devoir traiter de nombreux documents.
    Beaucoup de rapports étaient tombés au sein de la division chargée de l'organisation militaire, tactique et stratégique du Seireitei. Même si la guerre fut remportée, chaque armée était en sous-effectif, et il fallait fonder une nouvelle hiérarchie. Il y avait peu d'hommes et trop peu de Taisho pour tous les diriger. Alors, des heures durant, la Kami de la Mort traitait chaque rapport établis après la guerre, et rédigeait de nombreuses thèses en conséquence, car peut-être sera-t-elle bientôt amenée à diriger les troupes vers de nouveaux combats.Après le temps de midi que Rheena avait passée en mangeant des natos tout en achevant ses travaux, elle demanda la présence d'un messager de la Cour. Elle rassembla ses écrits pour les lui confier.

    « Transmettez dans la demi-heure l'ensemble de ces documents à chaque Taisho, s'il vous plaît... » Ordonna-t-elle calmement, pleinement dévouée à son travail.

    Rheena continuait de travailler. Des heures durant, elle vit des officiers, des messagers lui apporter de nouveaux rapports, et elle dû confier de nouvelles missions. Ravie de se consacrer à différentes tâches liées à son grade de capitaine, elle avait presque oublier cette pesante douleur qu'elle ressentait perpétuellement, depuis son réveil. Si ses pouvoirs ne lui étaient pas totalement revenus, elle n'avait pas perdu ni de son intellect, ni de sa capacité à demeurer d'un calme parfait. En effet, la Taisho avait une connaissance parfaite des différentes tactiques militaires possibles, si bien qu'il lui était aisé d'en détailler les nombreuses phases : la Soul Society allait adaptée une défense en profondeur, visant à répondre à des offensives massives sur de larges proportions de chaque front. Cette stratégie s'appuiera sur l'économie et la concentration des forces.

    Puisque le Seireitei avait subit de nombreux dégats, il fallait également songer à l'aménagement des premières et dernières lignes en cas de nouvelle invasion. De ce fait, lorsque d'éventuelles offensives se produiront, les troupes de lignes reculerons en bon ordre sur des positions pré-préparées, tout en ralentissant l'ennemi. Les places fortes auront alors un autre rôle : ralentir la progression pour donner à la Cour le temps de diriger les réserves sur le secteur du front attaqué, et canaliser l'attaque ennemie vers les points où le défenseur qui a concentré d'avantage ses troupes, commencera la contre-attaque. Lorsque les pointes ennemies seront visibles et lorsque les troupes seront rassemblées, le Seireitei pourra prononcer une contre-offensive, pointe après pointe, avec le maximum de ses réserves dans le but d'obtenir un rapport de force favorable sur la zone de combat, pendant que le reste des unités ennemis stagneront.
    Ce fut sur ces idées que Rheena venait tout juste de terminer ses derniers écrits. Lâchant sa plume et se penchant contre le dossier de sa chaise, elle expira de soulagement. Agitant ses bras pour se dégourdir, elle se leva, enthousiaste à l'idée de pouvoir se détendre après avoir bien travaillée. Le temps était bon, et en milieu d'après-midi, la jeune femme sillonnait tranquillement les allées du secteur sud-ouest. Lorsqu'elle était partie de la caserne, elle avait prit soin de demander à l'un de ses gradés de poursuivre l'étude des rapports ainsi que la répartition des missions. Sans doute vivifiée par un sentiment d'accomplissement, elle se montrait souriante.

    Bien que pour le moment privée de toutes ses facultés, elle était tout de même satisfaite d'avoir pu aujourd'hui, établir des plans qui pourront sans aucun doute offrir de nouvelles perspectives au Seireitei. De nombreux artisans travaillaient pour reconstruire, briques par briques, la moindre architecture détruite pendant la guerre. Les âmes qu'elle croisait semblaient intimidées par sa présence, et semblaient également rassurées de voir qu'un nouveau Taisho, cette fois digne de confiance, dirigeait une division qui reprenait de sa force.
    Lors de son combat contre Gunsei Tururen, Rheena avait une nouvelle fois prouvée son allégeance, mais plus que tout, une force de caractère qui lui avait permise de vaincre un ennemi qui était certainement plus puissant qu'elle. Néanmoins, avec toutes ses hantises et toutes ses blessures, il était évident qu'elle ne pourra plus retourner au front avant quelques temps. Il lui faudra probablement reprendre les entraînements, et reprendre l'habitude de manier son Zanpakuto.

    Aujourd'hui peu encline à désirer des échanges au sabre, elle espérait rencontrer un peu de soutien, rencontrer l'un de ses pairs car depuis cette dernière tragédie, elle ne put rencontrer personne. Eprouvant un sentiment de solitude lui faisant rappeler d'atroces souffrances durant ses longues semaines à l'hôpital, son sourire s'était peu à peu résorbé. La belle âme explorait alors, songeuse, les allées en construction, regardait le ciel chaud et limpide d'aujourd'hui, jusqu'à maladroitement heurter un passant. Elle se hâta de s'excuser de sa maladresse, sans réellement porter une grande attention à l'identité de l'âme qu'elle venait de croiser, car encore étourdie :

    « Excusez-moi... j'espère ne pas vous avoir brusqué. »




Rheena's Theme : Crushed
Resolution Theme : Something to fight for
Battle Theme : Legion
« 'Cause i'm happy ! » : Blow !
Sadness Theme : Nothing else matters


Dernière édition par Rheena Azell le Dim 22 Nov - 23:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 11

avatar
Marek Khonsou

Age : 22
Messages : 53

Avatar : Capitaine Tyranique

Sanctions : Ban Def


Feuille de l'esprit
Level: 71
XP:
8929/10400  (8929/10400)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek] Dim 22 Nov - 18:28

Ce jour-là, toujours autant de boulot, de très nombreuse division a géré... J'étais encore pensif de ma précédente rencontre avec la Seconda Espada... J'avais été forcé d'exécuter son Fraccion, mais je n'avais pas réussi a découvrir quel était son objectif, jusqu'à présent tous les Espada s'était tenu assez tranquille.

Je devais trouver un moyen d'en découvrir plus, si les Arrancar se mettent à bouger, je devrais trouver un moyen de faire face... Nous étions en position de faiblesse, beaucoup de capitaines avait perdu la vie et nous commençons à peine a nous renforcer... Il semblait logique que nous soyons une cible de choix en ce moment. La soul Society n'a pas était dans une positions aussi délicate depuis bien longtemps, alors que je n'avais pas d'autre choix que de mobiliser la troisième division au complet afin d'assuré la sécurité du monde terrestre en cas d'attaque.

Leurs missions étaient simple, la traque et l'éradication de la menace, cependant, nous devions rester sur la défensive et cette situation ne me plaisais pas du tout. Cependant, je gardé mon sang-froid et me montrer patient, parmi l'éradication, j'avais ordonné l'infiltration de certain Shinigami de la seconde division qui devait capturer des Hollows dans le plus grand secret, la plus petite information pouvait être de la plus grande aide.

La seconde division était les services secrets de la SS, il était temps pour eux de se montrer a la hauteur de la réputation, je ne compter pas pardonner la moindre erreur susceptible de trahir la mission, la traque massive avait pour but de n'être qu'une diversion et bien évidemment un sort de Kido lancé par le corps nécromantien lié la langue de tous ceux qui avaient été envoyer sur le terrain, je ne compter rien laisser au hasard.

Je continuais mon travail durant de longues heures, je réfléchissais également au propose a Kioku... Pourquoi toutes ses questions lors du thé ? Pour chercher a vouloir me faire avoir de la pitié pour un autre être... Cela n'était peut-être que mon imagination, mais j’espère qu'il ne chercher pas a protéger une menace... Tout aller de travers en ce moment, il ne fallait pas que les capitaines commencent a n'en faire qu'a leur tête ou alors, je devrais m'en occuper.

Je me levai, j'avais surement trop travailler, peut-être était-je trop méfiant... Je partis me balader dans les couloirs de l'extérieur, je devais souffler un peu, toujours vêtu de la même façon, je demeuré pensif, l'époque où je pouvais me contenter esclavagé mes lieutenants me manquer.

Cependant, toujours aussi calme... Toujours aussi inexpressif, je devais savoir sur quel capitaine je pouvais compter... Tsunemistu et tout sauf un homme de confiance... Kioku me cache quelque chose, je ne sais juste pas encore quoi... Il ne restait plus grand monde, pourtant, c'est là que je me fis bousculer... Tient, je la regarde d'un air calme avant d'ouvrir la bouche :

-... Rheena-Taicho... Voyez-vous ça... Votre présence nous a manqué lors du thé entre des capitaines, je suppose que vous blessure ont commencé à se refermer n'est-ce pas ?

Pas la moindre chaleur ne se dégager de mes mots, mon regard de glace ne montrer aucune forme de sympathie, je ne savais pas encore l'ampleur des blessures de la femme capitaine, et à vrai dire, je n'y accorde pas grande importance. Je demeuré face a elle, je ne tarderais pas à entendre ses mots.





Dernière édition par Marek Khonsou le Lun 23 Nov - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 10

avatar
Rheena Azell

Age : 25
Messages : 35

Avatar : Frapper Marek " Kenpachi " Khonsou.


Feuille de l'esprit
Level: 74
XP:
2727/11600  (2727/11600)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek] Dim 22 Nov - 19:20

-... Rheena-Taicho... Voyez-vous ça... Votre présence nous a manqués lors du thé entre capitaines. Je suppose que vos blessures ont commencées à se refermer, n'est-ce pas ?


    Il s'agissait d'un homme bien plus grand que Rheena, belle âme impressionnée par un regard glacé. Elle ne pouvait pas répondre, car elle se sentait happée par la froideur de son vis-à-vis. Son corps était robuste, orné de précieux bijoux en or massif, et son teint contrastait aux dégradés de couleurs argentées de ses longs cheveux épineux. Ses muscles étaient extrêmement marqués, et inscrits d'épaisses et solides veines. Rheena comprit alors que face à elle, le Kenpachi s'imposait comme un immense volcan endormi. Elle pouvait sentir un puissant Reiatsu, si dense qu'elle croyait à tout instant pouvoir le voir jaillir comme une explosion. Elle gloussa avant de détourner timidement son regard de celui de Marek Khonsou, le Capitaine de la Onzième Division.

    La petite flamme se souvenait de toutes les histoires que l'on racontait au sujet des Kenpachi, surnom donné aux assassins les plus craints de la Soul Society. Il était dit que nul n'égalait la force d'un Kenpachi lors des combats à l'épée. Leurs lames étaient si affûtées qu'elles pouvaient tout taillader et tout transpercer. Il était également dit que tous les Kenpachi avaient un jour tués suffisamment d'hommes pour pouvoir s'asseoir sur une pile de corps inertes et déchiquetés.
    L'un des faits les plus marquants au sujet des Kenpachi étaient sans doute le fait qu'aucune matière ne pouvait résister à la pression de leurs poings. Ils pouvaient se saisir d'une lame sans en être fatalement blessés, et pouvaient soulever et projeter des poids extrêmement lourds.
    Mais ce qui avait le plus marqués les ennemis des Kenpachi était sans doute leur Reiryoku quasi-infini et monstrueux. Leur incapacité à gérer leur Reiatsu pouvait affecter de grands périmètres et annihiler des attaques ennemies, et causer d'importantes paralysies.

    Tant de légendes circulaient à propos de ces hommes aussi cruels que puissants, pour qui le Néant ne représentait qu'uniquement une chose à surmonter, et pour qui tuer ne constituait en rien un châtiment, mais la seule condition évidente d'une victoire sur quiconque viendrait les défier. Ainsi, la simple présence de Marek Khonsou semblait éveiller en Rheena certains souvenirs: ceux de toutes les douleurs qu'elle put ressentir avant son coma, et ceux de ce qui se racontait à propos du Capitaine de la Onzième Division. Cette section était réputée pour n'accepter que des Shinigami partageant l'idéologie de la domination par le combat. Tous devaient croire que le combat est ce qui rendait la vie digne d'être vécue. Pour la jeune Capitaine de la Dixième Division, quant à elle chargée de l'organisation militaire, tactique et stratégique du Seireitei, la Onzième Division était un corps armé de guerriers honorables et puissants.

    Rheena, il y a quelques secondes tétanisée, souriait et s'inclina devant le Taisho. Son esprit vif, systématiquement convaincu par la présence de forts guerriers, se devait de montrer un signe de respect, car personne n'ignorait que la belle âme fut un jour redoutable, et portait encore beaucoup d'affection pour les esprits guerriers. Bien qu'elle était incapable de tuer ses adversaires, elle fut néanmoins, un jour, une âme fière et robuste. Si ses blessures continuaient de cicatriser, elle comptait bien prouver, devant celui qu'elle surnommait intérieurement " La Montagne ", qu'il y avait encore en elle une âme combative et décidée de contribuer à la reconstruction du Seireitei. Elle souri alors en reprenant une position droite, et répondit:

    " Ravie d'apprendre qu'un homme comme vous préfère le thé plutôt que le saké. Plaisanta-t-elle, avant de reprendre: " Elles ont en effet que commencées à se refermer. Je crains de ne pas pouvoir me rendre sur le prochain front, et de n'être que vouée à organiser nos assauts depuis mon bureau. "

    Ferme et téméraire, ses yeux étaient toutefois humides, car confrontés au poids d'un Reiatsu impulsif, à cause duquel elle ne pouvait pas s'empêcher de ressasser la douleur de ses combats passés, et également de la trahison d'un mentor qu'elle dût tuer. Elle se souvenait d'un homme avec qui elle avait tout appris, en qui elle crut, jusqu'à ce que celui-ci révéla sa véritable nature, similaire à la nature du Reiatsu qu'elle ressentait à ce moment. Cependant, elle ne pouvait pas feindre face à l'incroyable Kenpachi actuel, car elle était celle qui désormais devait conduire des armées vers la victoire.




Rheena's Theme : Crushed
Resolution Theme : Something to fight for
Battle Theme : Legion
« 'Cause i'm happy ! » : Blow !
Sadness Theme : Nothing else matters
Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 11

avatar
Marek Khonsou

Age : 22
Messages : 53

Avatar : Capitaine Tyranique

Sanctions : Ban Def


Feuille de l'esprit
Level: 71
XP:
8929/10400  (8929/10400)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek] Dim 22 Nov - 21:20

Mon regard suivit son mouvement lorsqu'elle s'inclina devant moi... Un capitaine qui s'incline devant un autre capitaine ? Cela est peut-être une preuve de respect, mais cela n'est pas vraiment mon habitude de faire preuve d'inclination de cette façon, cependant, je pus voir les bandages de la capitaine... Elle n'était visiblement pas encore bonne pour le combat, et le côté bureaucratique n'est pas l'aspect que je recherche en ce moment.

Je ne pouvais compter que sur moi-même, tant mieux, je n'aurais pas à me soucier des autres. Pour le moment Rheena était simplement sur la touche et ceux qu'elle l'admette ou non, lorsqu'elle me fit sa plaisanterie, je me contenter de hocher la tête en ne montrant aucune forme de réaction.

Elle avoua elle-même n'être bonne que pour la paperasse en ce moment... Je commençais a avoir des doutes quand a notre avenir, le manque d'effectif finirais tôt ou tard par devenir un véritable problème. J'étais pensif, mais mon calme ne laisser transparaître aucune forme d’inquiétude.

Je remarquais la brillance des yeux des yeux de Rheena, alors que d'un main j'allais instinctivement essuyer son regard de ma main gauche.. Je baissai ensuite le regard vers ma main, alors que j'expliquai :

- Vos yeux se sont humidifiés, je suppose que la douleur n'a pas encore disparu...

Je plongeai mon intense regard dans celui de la capitaine au cheveux écarlate partagions l'espace d'un instant un regard capable de percer l'âme de tout un chacun, absent l'espace d'un instant, je repris néanmoins mes esprits assez rapidement, alors que j'ouvris a nouveau la bouche :

- La guerre a laissé pas mal de trace et le manque de capitaine dans nos rangs donne encore plus d'importance a chacun d'entre nous, car si nous ne sommes pas là pour protéger la Soul Society personne ne le fera pour nous, nous ne pouvons nous permettre ce genre de faiblesse par les temps qui court... Entendons-nous bien ?

Mes mots étaient secs, mais ils étaient l’expression de mes pensées qu'importe qu'elle fasse mal à entendre... Etre capitaine ne nous donné pas le droit d'être sur la touche comme Rheena peut l'être en ce moment, elle doit se montré forte ou c'est cette faiblesse qui finira par la tué.





Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 10

avatar
Rheena Azell

Age : 25
Messages : 35

Avatar : Frapper Marek " Kenpachi " Khonsou.


Feuille de l'esprit
Level: 74
XP:
2727/11600  (2727/11600)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek] Dim 22 Nov - 22:19


    Un regard que nul ne devrait transpercer. Il y a des âmes qui ne doivent pas êtres perçues par les autres, et Rheena venait d'en faire les frais. Le regard saisissant de Marek l'avait transportée jusqu'à ses tréfonds, dans lesquels était enchaînée une créature imposante, présentée comme un démon de l'Ancienne Egypte. Affolée et bousculée par le souffle puissant du Reiatsu de cette divinité, la petite flamme fut ramenée à elle, et peu après que le Taisho avait essuyé son regard, elle trébucha en arrière.

    Rheena mit sa main sur sa poitrine, ayant eut la sensation d'avoir soudainement été repoussée par ce qui s'avérait être l'âme du Zanpakuto du Kenpachi. Comme pour se rassurer de l'état d'Hibana, elle posa sa main sur le manche de son arme, et ferma un instant les yeux. Elle avait besoin de la ressentir, elle avait besoin de sortir de sa torpeur. Serrant fortement son arme contre sa paume, la jeune femme sentait cette chaleur, cette présence sécurisante. Elle rouvrit alors les yeux, et se releva lentement. Redoutant le fait que Marek avait pu éventuellement lire en elle durant cet instant particulier, elle s'avança vers lui, de quelques pas hésitants. Elle le regardait à nouveau, avec une expression soudainement bien plus assurée, comme une résolution d'à nouveau, se prouver à elle-même qu'elle demeurait encore " la femme la plus puissante de la Soul Society ".

    " Quoi que vous ayez vu et quoi que vous ayez ressentis, je vous défend de refaire cela. " Murmura-t-elle en serrant les dents, comme pour enfouir un grand chagrin couplé à un puissant courroux qui pendant un bref instant, avait fait jaillir son Reiatsu écarlate autour d'elle.

    ... Car Rheena s'était bien cachée d'évoquer l'ensemble des images qu'elle avait dû revivre lors de cet évasion hors de cet espace. Elle avait été confrontée aux images tout autant clés que choquantes de la mort de son père, de la trahison de Gunsei, puis de la guerre. Comme si Marek, par sa simple force d'esprit, était parvenu à raviver une partie de sa mémoire, et d'en matérialiser les moments en une succession d'images défilants à toute vitesse.

    - La guerre a laissée pas mal de traces, et le manque de capitaine dans nos rangs donne encore plus d'importance à chacun d'entre nous, car si nous ne sommes pas là pour protéger la Soul Society personne ne le fera pour nous. Nous ne pouvons nous permettre ce genre de faiblesse par les temps qui courent... Entendons-nous bien ?

    Encore une fois, le regard de la petite flamme s'était fortifié, et ses poings s'étaient serrés. Elle approcha Kenpachi de plus près, et dû lever d'avantage la tête pour parvenir à lui faire face. Elle plaqua brusquement sa main contre sa musculeuse poitrine, qui claqua. Elle prit alors un ton râpeux et précipité:

    " J'ai vu votre Zanpakuto. Êtes-vous enchaîné comme lui, Marek " Kenpachi " Konsou ? Croyez vous seulement que c'est en dépit de notre nombre, que nous ne pourrons jamais nous relever ? Un Kenpachi n'est-il seulement qu'un tueur ? Je veux vous entendre me dire à quel point un jour, vous avez souffert des pertes de vos proches. Je veux vous entendre rompre votre légende, et me dire à quel point un jour, vous étiez impuissant. N'êtes vous qu'une machine à tuer, n'éprouvant aucune compassion ? Le fait est que nous sommes brisés, qu'importe notre victoire. Nous avons perdus des soeurs, des frères. " A fleur de peau, la jeune femme porta encore un puissant coup de paume sur le corps solide de son vis-à-vis, et haussa le ton: " Je vous vois calme, stoïque et perdu dans vos pensées. Vous faites mine de ne rien éprouver. Pourquoi alors avez-vous essuyer ma larme ? Vous-a-t-elle agacée ? Vous-a-t-elle attristé ? J'ai connu des hommes plus valeureux que vous, car ils savaient à quel point ils ont perdus énormément de choses, et c'est avec honneur qu'encore, ils combattent pour le salue de ces âmes qui ont périt à notre place. Alors accordons-nous ce fait, d'être brisés, et réparons ces failles à l'aide de notre compassion pour nos frères. Nous sommes bien plus qu'une armée, mais chacun de nous l'a réalisé bien trop tard. "

    Rheena recula de plusieurs pas, et son regard demeurait toujours aussi intense. Sa voix s'était quelque peu apaisée, mais sa mâchoire tremblait, tout comme ses yeux de jade, qui affichaient à la fois une certaine fureur, mais également un profond désarroi porté envers toutes les âmes qu'elle pu perdre.

    " J'ai perdue ma famille, mon maître, mes frères et sœurs d'arme, et c'est aujourd'hui toute mon empathie qu'ils ont emportée avec eux. Je m'entraînerai jours et nuits, mais jamais, et ô combien jamais, vous ne devriez me sous-estimer. Alors ne croyez pas, Kenpachi, que l'empathie et la compassion sont des faiblesses. C'est elle qui nous honore. Lorsque vous penserez qu'aucun de vos compagnons, ni aucun de vos ennemis n'est de la chair à canon, alors peut-être deviendrez-vous réellement cette entité que vous prétendez être, car derrière votre pseudonyme ne se cache que la chair et le sang, et non l'homme que vous êtes. Alors je veux vous entendre dire à quel point un jour, vous portiez quelqu'un dans votre cœur, et que ce fut sa perte qui a édifié ce masque de marbre, devant votre véritable visage. "

    Rheena expira et prit du recul. Prise d'un haut le cœur, elle passa sa main droite sur son visage, pour en balayer toutes les larmes et toute preuve de ses profonds maux. Un pesant silence prit d'otage les deux Taisho, et la jeune femme défiait encore le regard du Kenpachi.




Rheena's Theme : Crushed
Resolution Theme : Something to fight for
Battle Theme : Legion
« 'Cause i'm happy ! » : Blow !
Sadness Theme : Nothing else matters
Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 11

avatar
Marek Khonsou

Age : 22
Messages : 53

Avatar : Capitaine Tyranique

Sanctions : Ban Def


Feuille de l'esprit
Level: 71
XP:
8929/10400  (8929/10400)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek] Dim 22 Nov - 23:33

Ce que j'entendis fut d'une étrange surprise dans la mesure où je n'attendais pas une pareille réaction aux paroles que j'avais prononcée, cependant, j'aurais du m'en douté... Encore une de celle qui pense que la force des sentiments est la seule chose qui compte, qu'un cyborg comme moi n'est rien d'autre qu'un tueur, cela n'était pas forcement faux.

J'écouté sans sourciller l'intégralité du discours de la capitaine de la Dixième, alors qu'elle souhaitée de tout son cœur entendre qu'il y avait en moi aussi une part d'humanité... Elle posait sa main sur mon visage, surement en attendant une larme de ma part, une marque d'une faiblesse profondément encré en moi. Elle voulait croire que j'étais un homme brisé et enchaîné a l'image de Kobura:

-.... Tu veux entendre mon histoire ? ... Tu veux croire que je ne suis qu'un homme blessé soit, tu m'a livré une partie de tes secrets, aussi vais-je te rendre l'appareil.

J’enlève sa main de dessus ma joue, non elle n'aurait pas l'honneur de voir une larme du Kenpachi... Cependant, j'ouvris enfin la bouche :

- Il y a cent soixante-treize ans, je suis né et j'ai grandi comme une personne normale... Lors de ma cinquième année, j'ai rencontré une jeune fille... Elle se nommer Satsuki est été née sans lumière, une maladie de naissance ne lui permit jamais de voir la moindre once de lumière... Pourtant depuis cet âge là, je ne la quitta jamais, je finis même par l'épouser... Et elle resta mon épouse durant cent quarante-huit huit ans… Trois mois… Onze heures… Vingt-huit minutes… Et trente-cinq seconde, avant de finir par mourir lors d'un accident d'une chasse de Hollow mené par la onzième division, a cet instant, je fus brisé... Est-ce qu'il était possible d'autant aimer une femme que j'ai pu l'aimer ? Je ne pense pas, et la vérité, c'est que dans mes larmes qui ne cessaient plus de coulés chaque jour... Je n'avais jamais était aussi pitoyable et misérable.

J'ouvris enfin les yeux sans bouger, continuant mon propre monologue :

- Est-ce que l'amour et la compassion est une faiblesse ? ... Bien sûr que oui, j'ai su passer au-dessus de toute forme de faiblesse, je ne me retourne pas devant les morts et je n'ai pas peur de prendre les décisions difficile a prendre, aujourd'hui, je suis beaucoup plus fort que n'importe lequel des Shinigami car la mort d'un proche ne me ferait pas reculé, tu voulais savoir qu'est-ce qu'il se cache derrière le Kenpachi, est-tu satisfaite ?

Je baissai les yeux cependant les yeux l'espace de quelque seconde avant de reprendre :

- Ce fut la femme de ma vie pendant cent soixante-huit huit ans... Et elle est morte sans n'avoir jamais vu voir le visage de l'homme qui aurait offert n'importe quoi pour qu'elle ne puisse que le voir durant l'espace d'une seule seconde... Je ne serais plus jamais faible à ce point.

Durant un instant, réveiller ses souvenirs donné une forme de brillance à mes yeux, mais cela fut tellement bref qu'il fut impossible de distinguer si cela n'était pas qu'un reflet du soleil, je serrai légèrement le poing, puis je le relâchai avant de prononcer :

- Je vais vous laisser, j'ai encore beaucoup de travail.


Je me retournai puis je commençai à avancer... Satsuki...





Dernière édition par Marek Khonsou le Lun 23 Nov - 1:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 10

avatar
Rheena Azell

Age : 25
Messages : 35

Avatar : Frapper Marek " Kenpachi " Khonsou.


Feuille de l'esprit
Level: 74
XP:
2727/11600  (2727/11600)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek] Lun 23 Nov - 0:22

    Rheena écoutait attentivement le Taisho lui expliquer qu'un jour, il avait connu un amour inconditionnel. Le regard de la jeune femme s'était assoupli, mais ne déviait pas de celui de Marek. Puisqu'elle était convaincue et satisfaite d'avoir entendu l'histoire d'une âme apparaissant comme celle étant la plus rigide et la plus carnassière de toute la Soul Society, elle s'avança encore une fois vers elle, et l'obligeait, au moment où elle baissa le regard, à relever le menton.

    - Ce fut la femme de ma vie pendant cent soixante-huit ans... Et elle est morte sans n'avoir jamais vu voir le visage de l'homme qui aurait offert n'importe quoi pour qu'elle ne puisse que le voir durant l'espace d'une seule seconde... Je ne serais plus jamais faible à ce point.

    Rheena souri alors, ses doigts fins accrochés au menton anguleux et solide du Kenpachi.

    " Vous n'avez surmonté aucune faiblesse. Nous avons tous une faiblesse, et celui qui croit en être dépourvu est bien plus faible que celui qui en a connaissance. Cessez de vous cacher, Kenpachi. Vous n'étiez ni pitoyable, ni misérable. Vous étiez affecté, tout comme je suis affectée par votre histoire. " Rheena baissa lentement sa main, et reprit posément, d'une voix limpide: " Vous étiez ce que nous sommes tous aujourd'hui: des âmes tourmentées, mais nous sommes toujours là. Ne croyez pas que nous n'aimons trop, car nous n'aimons jamais assez. Faire honneur à l'âme de votre défunte épouse ne réside pas dans le fait de dénigrer les sentiments qui vous ont forgés. Nous avons aujourd'hui tous un profond chagrin pour chaque personne emportée par la guerre. Mais nous ne pourrons jamais nous diviser, nous enfermer et nier ce à quoi un jour, nous avons inspirer. "

    La belle âme fit un pas en arrière lorsqu'elle aperçu les yeux du Kenpachi briller d'émotion. Il voulu alors se séparer d'elle pour regagner ses quartiers, mais la petite flamme, qui brillait d'apaisement et de sérénité, s'était saisie de son bras pour le retenir.

    " Les morts sont à honorés. Nous sommes des soldats, nous sommes les garants de la paix au sein de la Soul Society et chaque mort nourrit en nous le désir d’œuvrer pour la justice. Chaque décision que nous devons prendre est difficile, car nous sommes les représentants de milliers d'âmes. Tout comme vous, Kenpachi, j'ai besoin de soldats. J'ai besoin de soldats qui savent à quel point les vies de milliers d'âmes sont précieuses, et à quel point il est difficile de vivre avec la mort de nos aimés. C'est ce pourquoi nous combattons. Nous sommes des Divinités de la Mort, et comme nous ne craignons pas la Mort, nous l'honorons. "

    Rheena serra d'avantage le bras de Marek, jusqu'à tenter de le ramener jusqu'à elle, afin de l'obliger une nouvelle fois de se concentrer à son regard. Celui-ci s'était soudainement embrasé, et brillait d'une énergie vive et positive. Comme un splendide rayonnement reflétant une âme ayant repris de son éclat. Un sourire tout aussi radieux s'étendait sur un visage résolu. Peu à peu, la Capitaine de la Dixième Division semblait regagner cette vivacité qui jadis faisait toute sa réputation.

    " ... Et vous êtes un soldat, Kenpachi. Vous êtes une Divinité de la Mort. Peut-être que vous ne voulez pas vous retourner face aux morts, mais quoiqu'il arrive, vous en êtes l'une de ses personnifications, et vous m'avez fait dos, moi qui vit encore. " La Petite Flamme lâcha prise, et conclu: " Une âme à présent éteinte m'a dit un jour: " doutons que les astres soient des flammes, doutons que le soleil se meuve, doutons que le vrai soit vrai. Le soleil n'échauffe que la peau, mais les passions échauffent le sang. " Alors peut-être devriez-vous vous souvenir de ce que les morts ont pu vous laisser. "

    A l'image de la division qu'elle représentait, Rheena était ferme et déterminée, faisant preuve d'un esprit ouvert à quiconque douterait des principaux rôles qu'une Divinité de la Mort au service de Gotei 13 se devait de respecter. Elle était non pas la " femme la plus puissante de la Soul Society " du fait de ses pouvoirs encore éteints, mais uniquement du fait de son sens prononcé de la justice, ainsi que de sa dévotion envers chaque âme d'un monde qu'elle chérissait, et qu'elle voyait aujourd'hui se reconstruire.




Rheena's Theme : Crushed
Resolution Theme : Something to fight for
Battle Theme : Legion
« 'Cause i'm happy ! » : Blow !
Sadness Theme : Nothing else matters
Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 11

avatar
Marek Khonsou

Age : 22
Messages : 53

Avatar : Capitaine Tyranique

Sanctions : Ban Def


Feuille de l'esprit
Level: 71
XP:
8929/10400  (8929/10400)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek] Lun 23 Nov - 1:16

Je continuai à écouter le discours de la femme écarlate, ses idées pourvues d'une humanité sans aucune mesure comparable, je devais bien l'avoué, cependant, elle était bien à cent mille lieux de parvenir éveiller la moindre étincelle en moi. Était-ce si compliqué d'admettre que je n'étais qu'une carcasse vide, il n'y a plus rien en moi, je ne suis qu'une arme de guerre.

Je me retourna alors que j'ouvris a nouveau la bouche:

- Tu insistes beaucoup sur le fait que nous soyons des dieux de la mort... Pour moi, être Shinigami ne veut rien dire, si j'aurais été un dieu, j'aurais pu sauver celle que j'aimé, j'aurais pu lui offrir la vue, j'aurais pu offrir la vie qu'elle mérité, pourtant, c'est en homme que j'avoue l'avoir aimé, et que j'avoue avoir souffert, si réellement, nous étions des dieux, nous ne serions pas si fragiles, nous ne serions pas aussi impuissants.

Cette fois-ci, c'était mon tour de donner une petite leçon de mon expérience :

- Tu ne comprends pas ? ... Combien de fois as-tu souffert ? Combien de temps as-tu toi-même été confronté a ta propre humanité ? La seule différence entre toi et moi est que j'ai compris que l'homme que j'étais été faible, je n'étais capable de rien sauf de pleurer la mort de ma femme, je suis même devenu capitaine de la Onzième par pure vengeance, j'ai tué le Kenpachi après l'avoir fait souffrir et cela n'était même pas suffisant, pourtant en faisant taire mes émotions alors que des capitaines pleurés la mort de leurs amis durant la guerre en finissait par en mourir, moi, je n'ai pas sourcillé et j'ai survécu...

Je continuais de regarder la femme capitaine, elle qui croyait connaitre la véritable force, elle devait comprendre que dans la vie tout n'est pas blanc ni noir, mais d'une couleur grise... Le gris de la solitude, ce gris ou le bien ou le mal n'existe plus, plus de sentiment positif ou négatif, j'avais surpassé toute ses futilité:

-Je suis un soldat et ça me suffit, je sais que j'ai été aimé et je ne veux plus être esclave de mon humanité, j'anéantirais toute forme de menace et je porterais sur mes épaules le fardeau d'avoir offert mes émotions contre la force de protégé la Soul Society car je n'ai plus aucune raison d'exister en dehors de ça, et que je n'en ai plus besoin d'une autre.

Je me ficher d'être froid, je n'avais que faire de ne pas être heureux, je ne suis pas triste. Je ne suis pas à plaindre, après tout, je ne suis capitaine et je vis très bien... Je ne suis pas une âme a sauvé, car mon âme et morte en même temps que celle de mon aimé.

Je me retourner à nouveau, je n'avais plus rien d'autre a dire. Malgré les paroles de la femme capitaine, si je suis encore faible, je n'aurai qu'a devenir encore plus fort, je commençais à avancer, j'avais perdu beaucoup de temps en palabre inutile.



Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 10

avatar
Rheena Azell

Age : 25
Messages : 35

Avatar : Frapper Marek " Kenpachi " Khonsou.


Feuille de l'esprit
Level: 74
XP:
2727/11600  (2727/11600)
Etat actuel: Vivante

MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek] Lun 23 Nov - 20:29

- Si j'avais été un Dieu, j'aurais pu sauver celle que j'aimais, j'aurais pu lui offrir la vue, j'aurais pu offrir la vie qu'elle méritait, pourtant, c'est en homme que j'avoue l'avoir aimée, et que j'avoue avoir souffert. Si réellement, nous étions des dieux, nous ne serions pas si fragiles, nous ne serions pas aussi impuissants.

Non. Vous n'êtes pas un Dieu... Murmura Rheena, soudainement agacée par les raisonnements du Taisho. Serrant les poings et retenant sa colère, elle canalisait son Reiatsu, qui paressait resurgir progressivement, à cause d'un sentiment de révolte toujours croissant.

Et encore moins un soldat. Conclu-t-elle, avant de refouler cette haine latente qui ne demandait qu'à sortir. Si Rheena n'était pas d'un naturel impulsif, ses convictions étaient importantes, et confrontée à un Kenpachi qui comme ses prédécesseurs ne pouvait pas accepter d'autres raisons d'exister que celles liées au combat, elle se voyait comme étant son contraire. Un fait naturel, puisque chaque Taisho était choisit selon des critères bien précis, qui entraient en parfaite adéquation avec ceux qu'exigeaient leur division. Ainsi, si pour le Kenpachi ses convictions étaient telles qu'elles ressemblaient en tout point avec celle de ceux ayant déjà prétendus à ce titre, peut-être que la jeune capitaine se devait de les accepter, et de les reconnaître à leurs justes valeurs.

" Néanmoins, je vous porte tout de même une certaine admiration, Kenpachi, car vous n'avez rien de semblable aux autres âmes de la Soul Society. "

Tandis que Marek s'apprêtait à regagner ses quartiers, Rheena restait sur place, le regardant progressivement prendre de la distance. Devait-elle cette fois le laisser partir, et considérer cette rencontre comme en étant une parmi tant d'autres aujourd'hui ? Après tout, elle savait que c'était grâce au Kenpachi que sa mémoire et ses pouvoirs semblaient s'être en partie réveillés. L'aura puissante et agressive de son Reiatsu couplée à un fort caractère étant de rigueur pour prétendre à ce titre, avait suscitée en elle les souvenirs de la personne qu'elle fut, pour finalement parvenir à l'incarner à nouveau.

Gunsei Tururen, ancien capitaine de la dixième division et mentor de Rheena, occupait encore son esprit. Durant de longues années, l'homme avait montrer à bien des égards à quel point la Petite Flamme était promise à un potentiel énorme. Doté d'une logique scientifique équivalent sans doute celle des hauts responsables des départements de recherches et de développement, il avait aider Rheena à maîtriser ses pouvoirs dans le but de les utiliser de manières judicieuses. Plus que tout, il lui laissait toujours le bénéfice du doute, et l'encourageait dans l'ensemble de ses missions. Il avait fait d'elle la femme qu'il n'avait jamais eu. Plus tard, sa trahison fut un réel choc pour tous le monde, mais surtout pour sa jeune élève, qui dû le tuer. Elle ne pouvait que se souvenir de l'affection que lui portait cet homme, quand bien même si il s'agissait d'un traître. Durant plusieurs années aux côtés de Gunsei, jamais elle ne s'était sentie aussi forte, et aussi aimée que par un homme qui lui avait tout procuré. Grâce à lui, elle connaissait tout de l'élément qu'elle domptait, et connaissait tout des capacités que pouvait offrir un combat à très vitesse. Elle se souvenait du moindre conseil, du moindre sentiment de satisfaction et de gaieté après chaque accomplissement. Elle se souvenait ensuite de ce qu'elle avait ressentie lorsqu'elle dû transpercer le cœur de l'homme qui un jour, l'avait aimée.  

Submergée par tant de sentiments qui à ce moment l'encourageait à persévérer et à reprendre ses pleines fonctions, Rheena s'interposa encore une fois à Marek, après avoir eu recours à un vif et puissant shunpo. Détendue et ayant fait l'effort d'accepter la nature de l'âme du Kenpachi, elle lui tendit la main:

" Je dois vous remercier, Kenpachi. C'est bien votre rigidité d'esprit qui a raviver la mienne. Si d'aventure vous cherchez un partenaire d'entraînement, n'hésitez pas à me convoquer. J'ai grand besoin de retrouver ma force d'antan. Vous savez, j'ai du mal à comprendre un grand nombre de vos propos, mais j'éprouve beaucoup d'empathie pour votre perte. Vous avez perdu votre épouse, et j'ai dû tuer celui qui m'a absolument tout enseigner, pour qui je m'étais bien cacher d'avoir ressenti de l'amour, à bien des égards. Personne n'aurait pu penser que Gunsei était un traite, et encore moins celle qui était le plus proche de lui; moi. Je ne voulais pas le tuer, mais j'étais obligée de le faire. "

Ses lèvres fines se pincèrent, et pendant un instant, Rheena détourna le regard du Kenpachi. Hésitante, elle conclu finalement: " Nous sommes des guerriers, et certainement n'y a-t-il pas de meilleures solutions pour des guerriers, que de mieux se connaître en s'entraînant. Voudriez-vous m'accueillir dans la salle d'entraînement de votre division pour quelques joutes, dans deux jours ? Le temps pour moi de déléguer une partie de mes responsabilités. "




Rheena's Theme : Crushed
Resolution Theme : Something to fight for
Battle Theme : Legion
« 'Cause i'm happy ! » : Blow !
Sadness Theme : Nothing else matters


Dernière édition par Rheena Azell le Mar 24 Nov - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Capitaine de la Division 11

avatar
Marek Khonsou

Age : 22
Messages : 53

Avatar : Capitaine Tyranique

Sanctions : Ban Def


Feuille de l'esprit
Level: 71
XP:
8929/10400  (8929/10400)
Etat actuel: Vivant

MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek] Mar 24 Nov - 15:52

Encore une fois, je fus rattrapé par la femme capitaine, celle-ci avait beaucoup de patience, j'étais obligé de lui accorder ça, cependant avec calme, j'écouté ce qu'elle avait encore a dire alors qu'elle m'expliquer avoir été forcé de tué un être qu'elle aimait... Gunsei... J'avais encore souvenir de ce traître et c'est peut-être pour le côté politiquement correct que je n'expliquai pas que si elle ne l'avait pas tué, je m'en serrais certainement chargé moi-même.

Je peux comprendre la douleur que l'on ressent a la perte d'un être cher, cependant un traître reste un traître et le fait de l'avoir côtoyé durant quelque temps m'aurais empêché de lui planter mon Zanpakutô en plein de le cœur pour ensuite lui tranché la tête aurait été bien mal me connaître.

Ensuite, a ma grande surprise, elle me remercia... Pour ensuite me proposer de m’entraîner avec elle d'ici une heure, elle expliquer que nous étions des guerriers et que cela restait la meilleure façon de se connaître... Pour ensuite me proposer de m’entraîner avec elle d'ici une heure, elle expliquer que nous étions des guerriers et que cela restait la meilleure façon de se connaître...

- Dans une heure... J'y serrais.

Mais qu'on ne s'y trompe pas, je me fichais bien d'apprendre a la connaitre... Mais quoi de plus intéressant que d'affronter une capitaine afin de devenir plus fort, elle n'avait cependant pas intérêt a me décevoir, cela n'était peut-être qu'un entrainement, mais je ne comptais pas lui faire de cadeau. Elle voulait apprendre a me connaître, elle apprendrait donc que pour moi un combat reste un combat et que se mettre en situation réel était certainement la meilleure option afin de devenir plus fort.

J'avais entendu certaine rumeur comme quoi, cette femme était d'un niveau supérieur au mien et a celui de Kioku... Je comptais bien découvrir si elle était-ci forte que ça.

Je repris à avancer, cette entrevue était à présent terminé, nous nous retrouverons dans une heure, d'ici la, mon lourd travail de capitaine me retrouvait.



Revenir en haut Aller en bas


avatar
Maître du Jeu

Messages : 147


MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek] Mer 25 Nov - 1:28




Rôliste : Rheena Azell

Récompense générale


XP de base pour le RP :
100 xp

Bonus construction:
45/50 xp

Bonus cohérence:
50/50 xp


Récompense pour le contenu


Nombre de mots :
4067 - (225 x 5) 1125 = 2942

Xp par mots supplémentaire :
0.5 x ? = 1471 xp


Sous-total :
100 + 45 + 50 + 1471 = 1666 xp


Bonus/Malus individuel


Bonus :
Aucun

Malus :
Aucun


Total :
 1666 + 0 - 0 = 1666 xp

1666 XP






Rôliste : Marek Khonsou

Récompense générale


XP de base pour le RP :
100 xp

Bonus construction:
50/50 xp

Bonus cohérence:
45/50 xp


Nombre de mots :
2324 - (225 x 5) 1125 = 1199

Xp par mots supplémentaire :
0.5 x 1199 = 599 xp


Sous-total :
100 + 50 + 45 + 599 = 794


Bonus/Malus individuel


Bonus :
Aucun

Malus :
Aucun


Total :
 794 + 0 - 0 = 794 xp

794 XP

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Wild Eyes. [PV: Marek]

Revenir en haut Aller en bas
Wild Eyes. [PV: Marek]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Baptême de Wild Cloud
» Sarah Wild
» Marek
» alignement wild du minnesota saison 10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach Soul Of Eternity :: Soul Society :: Seireitei :: Secteur Sud-Ouest-